22 avril 2020
Collège Saint-Hilaire
Les élèves explorent la Grèce antique grâce à Assassin’s Creed
Par: Denis Bélanger

Kevin Péloquin explorant le mode de jeu éducatif de Assassin’s Creed sur la Grèce.

Kevin Péloquin. Photos gracieuseté

« Par l’entremise de ce cours, on fait de l’histoire à partir des artéfacts et des sites historiques. Chaque élève a pour mission de faire une enquête historique d’un site qui sera visité durant le voyage. Une fois arrivé sur place, c’est l’élève qui est littéralement le guide de la visite et présente le fruit de son enquête, explique Kevin Péloquin. Une fois revenus du voyage, les élèves devaient prendre cinq photos de sites ou artéfact vues, les présenter dans une exposition muséale et expliquer pourquoi ce patrimoine devait être protégé. »

Publicité
Activer le son

Ce cours d’histoire est associé à la propre thèse de doctorat de l’enseignant sur l’éducation de l’histoire. « Je m’intéresse à la façon dont on peut faire de l’histoire, non pas à partir des manuels scolaires, mais des sites historiques. J’étais en train de documenter tout ce qui avait été fait par les jeunes pour les analyser cet été avant de réfléchir sur les avantages de cette méthode et voir comment proposer de nouvelles pratiques. »

Avant la fermeture des frontières, l’enseignant et les 23 élèves inscrits au cours devaient séjourner 12 jours en Grèce et visiter notamment Athènes, Tirynthe, l’île de Santorin et Delphes.

Sauver la session

Pour éviter de voir une année complète s’envoler en fumée, M. Péloquin a contacté les gens d’Ubisoft, l’entreprise conceptrice du jeu vidéo Assassin’s Creed, pour que lui et ses élèves aient accès au mode éducatif portant sur la Grèce. L’enseignant d’histoire avait déjà collaboré avec l’entreprise dans le cadre d’une recherche universitaire sur l’apport des jeux vidéo à l’enseignement de l’histoire.

« Il y a eu bien des pressions sur les concepteurs du jeu pour qu’ils fassent un mode de jeu historique sans avoir la trame narrative de quête et de tuerie. Après tout, la compagnie engage des historiens et des archéologues pour reconstruire leurs univers de jeux. Ils ont fait il y a quelques années un mode éducatif pour l’Égypte ancienne. Puis, en septembre 2019, Ubisoft a lancé le Discovery Tour – Grèce antique. Ce jeu nous plonge au 5e siècle avant Jésus-Christ et il y a 31 sites que nous pouvons visiter. »

Ubisoft et d’autres collaborateurs ont bien voulu donner des accès gratuits au jeu aux élèves de Kevin Péloquin pour qu’ils complètent leur cours. « Mes élèves vont pouvoir se promener, puis enregistrer de façon audio et vidéo la visite guidée qu’ils auraient donnée aux membres de la classe si nous étions allés en Grèce. Présentement, j’attends le travail écrit de leur enquête historique. Par la suite, ils pourront explorer le jeu et enregistrer leur visite. À la fin du cours, je vais demander aux élèves de me donner leur impression sur cette façon de faire. »

Ajoutons que l’initiative de Kevin Péloquin a fait l’objet d’un article du Washington Post par une journaliste spécialisée en jeux vidéo.

image