10 mai 2017
Les Chiens Togo font marcher maîtres et pitous
Par: Karine Guillet
La fondstrice des Chiens Togo, Noémie Labbé-Roy, et l'éducatrice Providence Godon

La fondstrice des Chiens Togo, Noémie Labbé-Roy, et l'éducatrice Providence Godon

L’organisme de Mont-Saint-Hilaire les Chiens Togo veut vous faire enfiler vos chaussures pour amasser des sous nécessaires à la formation de chiens d’assistance psychologique. Une campagne qui fait rayonner toutes les causes que soutient l’organisme et aidera autant les humains que les chiens.

Les Chiens Togo est le projet de l’hilairemontaise Noémie Labbé-Roy, qui souhaitait mettre en commun sa passion pour les chiens et son expérience de psychoéducatrice. Elle a donc créé les Chiens Togo, dont la mission est de donner une seconde chance à des chiens abandonnés en les formant comme chiens d’assistance psychologique. Depuis sa création, en juillet 2015, l’organisme a donné 18 chiens d’assistance. Les Chiens Togo est depuis devenu un organisme à but non lucratif.

Pour en savoir plus: Une deuxième vie pour des chiens abandonnés

«On le sait que notre programme fonctionne, explique Mme Labbé-Roy. On trouvait important d’avoir une structure solide avant d’aller demander du financement. Maintenant, tout ce que je fais du matin au soir, c’est de trouver des manières d’aller chercher des fonds»

Le principe de la campagne de financement Défi 123 Togo est simple: les intéressés inscrivent un nombre de kilomètres à parcourir et un montant à amasser. Ils amassent des dons par sollicitation. Mme Labbé-Roy précise toutefois qu’il ne s’agit que d’objectifs, pas d’un montant minimal à amasser.

L’objectif du Défi 123 Togo est d’amasser 100 000 $ en six mois, qui permettront de former et de remettre dix chiens à des personnes en attente pour un compagnon à quatre pattes.

«On a déjà dix personnes en attente. Ce serait le fun qu’on puisse donner un chien à ces personnes le plus rapidement possible. Chaque 10 000 $, c’est un chien de plus qu’on peut donner», explique Mme Labbé-Roy.

Pour tous

Depuis sa création, la fondatrice soutient que l’organisme s’attire une réponse positive du public. Chaque jour, elle reçoit des courriels de personnes qui veulent aider la cause, si bien que près de 200 bénévoles sont maintenant prêts à aider l’organisme. Cette campagne est née du désir de trouver une manière de mettre cette aide à contribution. Mais l’organisme ne voulait pas que demander de l’aide; la directrice souhaitait que l’initiative ait aussi des retombées positives sur ceux qui donnent.

En plus d’être bénéfique pour la santé du propriétaire, l’activité physique aide également à diminuer les problèmes de comportement chez les chiens. Les problèmes de comportement font d’ailleurs partie des cinq raisons les plus fréquentes d’abandon d’un animal.

«On se disait qu’en faisant marcher les gens avec leur chien, on aide la personne, on s’aide, on aide nos bénéficiaires parce qu’on va remettre 10 chiens gratuitement et on aide le chien. Donc là, j’étais contente», dit Labbé-Roy.

Lancée lundi, la campagne avait déjà amassé 1515 $ vendredi. Une vingtaine d’équipes de marcheurs et de chiens ont déjà pris le pari de marcher. Info : marche123togo.com.

image