17 février 2016
L’éducation aux adultes pourrait déménager
Par: Karine Guillet

ÉDUCATION. Le Centre de formation du Richelieu (CFR) pourrait déménager. La Commission scolaire des Patriotes (CSP) songe à relocaliser les locaux du centre d’éducation aux adultes de Chambly vers McMasterville.

Un des points de service de la CSP offrant l’éducation générale aux adultes est situé sur le boulevard industriel à Chambly. Le CFR pourrait toutefois migrer vers les locaux qui abritent présentement le pavillon des porteurs d’espoir, à l’École d’éducation internationale (ÉÉI) de McMasterville. Ces locaux deviendront inutilisés par les jeunes de l’école primaire de la Farandole, qui devraient déménager dans la nouvelle école primaire de McMasterville, à l’automne. Les huit locaux vacants pourraient accueillir une centaine d’étudiants.

Selon sa porte-parole Lyne Arcand, la CSP n’a pas encore officiellement pris sa décision. Selon elle, cette option serait envisagée en fonction de l’offre de transport en commun, plus diversifiée à l’ÉÉI que sur le boulevard industriel. Le CFR pourrait aussi demeurer à Chambly; la CSP pourrait aussi décider de donner l’éducation générale aux adultes aux deux endroits. 

«L’objectif d’avoir des points de service, c’est d’être le plus près des gens qui en ont besoin», explique Mme Arcand. C’est ce qui explique la présence d’un point de service à Chambly. Toutefois, l’ÉÉI est plus facile d’accès en raison de sa position géographique, sur la route 116.

Le Centre de formation du Richelieu a déjà eu un point de service à l’École d’éducation internationale (anciennement l’école Riverside). La CSP a déménagé les installations vers l’ancienne école de la Rabastalière, à Saint-Bruno, en 2012. Les locaux de l’école Riverside ne suffisaient plus pour accueillir la clientèle qui s’était accrue au cours des dernières années.

Près de 500 élèves étaient inscrits à la formation générale aux adultes dans l’un des cinq points de service de la commission scolaire des Patriotes l’an dernier. Les élèves de la CSP qui veulent retourner à l’éducation aux adultes peuvent se rendre à Chambly, Saint-Bruno-de-Montarville et Varennes. Les écoles secondaires Polybel de Belœil et François-Williams de Saint-Amable offrent également l’éducation aux adultes.

 

image