21 mars 2019
Mont-Saint-Hilaire
L’école de la gare sera prête dès la rentrée
Par: Denis Bélanger

Le chantier de construction de la nouvelle école. Photo Robert Gosselin | L’Œil Régional ©

La nouvelle école primaire du quartier de la gare à Mont-Saint-Hilaire sera prête à temps pour accueillir ses premiers élèves à la rentrée scolaire 2019, assure la Commission scolaire des Patriotes (CSP).

À l’arrivée des élèves, il restera seulement quelques travaux de finition à faire, notamment pour les plinthes électriques et les cadres de porte. Le chantier a commencé cet automne quelques semaines après l’attribution du contrat, au coût de 10, 7 M$, à Construction Bâtiments Québec de Saint-Mathieu-de-Beloeil. Dirigée par Johanne Guertin, Constructions Bâtiments Québec est notamment derrière le chantier de l’École La Farandole, qui a été rebâtie dans les temps prescrits de septembre 2015 à juillet 2016.

Selon la porte-parole de la CSP Marie-Michèle Blais, aucune surprise n’a été rencontrée durant les travaux de construction de la nouvelle école.

« La CSP met en place des réunions de chantier hebdomadaires afin d’assurer un suivi régulier auprès de tous les intervenants impliqués dans le projet et ainsi s’assurer du bon déroulement de celui-ci », a ajouté Mme Blais.

L’école aura pignon sur la rue Forbin-Janson et sera constituée en trois « grappes » regroupant chacune quatre classes, des locaux de services attitrés et un espace pédagogique extérieur qui permettra d’enseigner ou de dîner au grand air. Chaque grappe deviendra ainsi une maisonnée avec son propre choix de couleurs offrant une identité propre à chaque cycle.

La CSP confirme que la nouvelle institution d’enseignement n’aura toutefois pas de classe passe-partout ni de maternelle 4 ans. Le nombre d’élèves sera aussi plus élevé que le 250 estimé il y a deux ans. Même si le total reste à confirmer, on est déjà en mesure d’avancer que ce sera plus de 300. « La période d’inscription s’est terminée à la mi-février. Nous sommes à former et à organiser les groupes. Cette opération sera terminée à la mi-mai. » Le nombre de groupes formés aura une incidence sur le nombre de professeurs à embaucher. La direction de l’école, qui n’a pas encore été déterminée, ainsi que le responsable du service de garde entreront en poste en juin. Il n’y aura pas de service de cafétéria.

Le nom officiel de l’école doit en principe être choisi une fois les élèves sur les bancs d’école.

image