7 février 2018
4e édition de Showfrette
Le Vieux-Belœil festif comme jamais!
Par: Olivier Dénommée
Le chanoine André Nolin, la mairesse de Belœil Diane Lavoie, la coordonnatrice à la culture Chantal Lebel et la stagiaire Ève Gaudette espèrent que plusieurs braveront le froid les 2 et 3 mars pour participer au 4e Showfrette.
Photo: François Larivière

Le chanoine André Nolin, la mairesse de Belœil Diane Lavoie, la coordonnatrice à la culture Chantal Lebel et la stagiaire Ève Gaudette espèrent que plusieurs braveront le froid les 2 et 3 mars pour participer au 4e Showfrette. Photo: François Larivière

Pour une quatrième année, la Ville de Belœil organise le Showfrette, son festival hivernal mêlant projections, DJ et gastronomie devant l’église Saint-Matthieu. Les 2 et 3 mars, on espère attirer jusqu’à 1000 curieux par soirée grâce à quelques nouveautés.

Stagiaire assignée spécifiquement à l’organisation du Showfrette, Ève Gaudette voit grand pour cette quatrième édition, qui combine arts visuels, musique, gastronomie et jeux ludiques. «On aime se comparer à l’Igloofest à Montréal, à plus petite échelle. Notre but est d’attirer les jeunes adultes, mais on rejoint aussi beaucoup de jeunes familles avec notre événement», note celle qui comptabilisera 600 heures de travail liées au Showfrette.
Sa grande fierté est du côté des DJ invités. «Les quatre noms que nous avons sont tous des coups de cœur pour différentes raisons, poursuit-elle. J’ai quand même un petit faible pour la soirée du samedi 3 mars: Kizaba, avec ses percussions, ça sera du solide. Et j’aime beaucoup le hip-hop alors je suis très contente que DJ Manifest ait dit oui!» Ils feront danser les festivaliers respectivement à 20h et à 21h30. Le vendredi 2 mars, c’est à DJ Julie St-Pierre (originaire de la région) et à DJ Mom que le Showfrette confie l’animation.

Saveurs locales
Les projections lumineuses sur la façade de l’église sont de retour en 2018, et plus de 130 œuvres par des professionnels seront projetées en soirée. Presque la moitié des artistes invités sont de la région. Les jeunes de quatre écoles de la région y ont aussi mis du leur: 338 élèves de l’école Jolivent, de l’école au Cœur-des-Monts, de l’École d’éducation internationale de McMasterville et de l’école Le Petit-Bonheur ont eux-mêmes produit des œuvres qui apparaîtront sur l’église.
Le volet gastronomique est laissé à divers commerçants du Vieux-Belœil, qui seront installés pour l’occasion dans des maisonnettes pour faire découvrir leurs produits et leurs spécialités. Pour acheter à ces kiosques, il faut se procurer des coupons au coût de 2 $ chacun.

Nouveauté 2018
Ève Gaudette espère attirer un nouveau public avec les activités ludiques organisées cette année. Il sera par exemple possible de tenter différents scénarios des jeux d’évasion mobiles immersifs (de Trik Truk) et les jeux géants SPIN. De plus, le Showfrette se dote pour la première fois d’un photobooth sur mesure. Ces nouveautés s’ajoutent à d’autres activités populaires comme les combats de sabres laser et autres activités pour toute la famille. Un concours sur place permettra aussi à certains visiteurs et participants chanceux de repartir avec des cartes-cadeaux de commerces locaux.
À l’exception des kiosques où on peut se procurer à manger et des souvenirs, l’ensemble des activités proposées au Showfrette sont gratuites. Beau temps, mauvais temps, c’est un rendez-vous les 2 et 3 mars dès 18h devant l’église Saint-Matthieu dans le Vieux-Belœil.

image