8 juillet 2020
Le Musée des beaux-arts rouvre ses portes
Par: Olivier Dénommée
La directrice générale du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, Chantal Millette, pose devant une œuvre de Rita Letendre, exposée pour la première fois depuis son acqui- sition en 2016 par le musée. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

La directrice générale du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, Chantal Millette, pose devant une œuvre de Rita Letendre, exposée pour la première fois depuis son acqui- sition en 2016 par le musée. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Pandémie et importants travaux de rénovation obligent, le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire (MBAMSH) a été fermé pendant plusieurs mois au début de l’année. Mais le voilà prêt depuis le 2 juillet à recevoir ses visiteurs dans le respect des nouvelles normes sanitaires.

Publicité
Activer le son

Pour la directrice générale du MBAMSH, Chantal Millette, l’épreuve a été difficile, mais n’a pas eu que du négatif. « La culture en a pris un coup pendant la pandémie : les frais fixes continuent pendant que les revenus disparaissent complètement. Ça a été des moments constants d’adaptation et ça nous a forcés à miser davantage sur les plateformes virtuelles à l’avenir, ce qui restera un outil en complément avec une visite physique au musée. » Et, comme partout, le MBAMSH a installé une station de liquide désinfectant à l’entrée et des pastilles au sol faciliteront la distanciation sociale. Des masques jetables seront aussi fournis sur demande.
L’épreuve a aussi mis de l’avant l’importance du musée auprès de sa population, qui a fait preuve de solidarité à travers la crise. « Nous sommes en période de renouvellement de membership, et plusieurs personnes ont tenu à renouveler pour montrer leur soutien, même si on était fermé pendant quelques mois. C’était un beau signe de solidarité », poursuit celle qui sent que le contact est maintenant « plus humain » que jamais avec les visiteurs. « Je pense que les gens avaient besoin de ce contact et tout le monde s’est montré très respectueux des règles jusqu’à présent. »
Le musée a aussi continué de rayonner en dehors de ses murs, que ce soit à travers son projet de musée à ciel ouvert le long de la rivière Richelieu ou par la création d’œuvres d’art éphémères un peu partout à Mont-Saint-Hilaire par des artistes locaux. « Rendre l’art accessible à un maximum de personnes et donner du travail à des artistes en période de COVID-19, c’était un peu notre façon d’être solidaires et de redonner autrement à la culture », croit la directrice générale.

Nouvelle exposition
Les visiteurs sont invités depuis le 2 juillet à découvrir à la fois le nouveau look du MBAMSH, incluant ses collections permanentes bien mises de l’avant, et l’exposition temporaire actuelle, Le nid de Jean-Louis Slezak, mise en valeur par un tout nouveau système d’éclairage installé depuis peu. « Juste avant la COVID-19, on devait présenter l’exposition de Jérémie Boudreault pour lancer les festivités des 25 ans du Musée, mais on a pris la décision de la repousser à la fin de la saison pour célébrer plus longtemps! », précise Mme Millette. Elle ajoute que le traditionnel Salon d’automne a aussi été influencé par la pandémie et que le thème cette année sera « le confinement », un clin d’œil assumé au printemps que la planète vient de vivre. Exceptionnellement, l’exposition sera disponible autant physiquement qu’en ligne cette année, histoire de permettre à tous de la voir.

Merci au personnel soignant
Plusieurs musées au Québec ont réfléchi à une façon de redonner aux personnes qui ont tant fait pour prendre soin des personnes malades en cette période de pandémie et ils en sont venus à l’idée de laisser entrer gratuitement le personnel soignant dans leur établissement le temps de deux fins de semaine, soit les 4 et 5 juillet et les 11 et 12 juillet.
Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint- Hilaire est situé au 150, rue du Centre- Civique, à Mont-Saint-Hilaire.

image