29 avril 2021
Repêchage de la LNHB
Le Mobux parlera en premier
Par: Denis Bélanger

Le commissaire de la LNHB, Olivier Primeau, également propriétaire du Beach Club, dévoilant le détenteur du premier choix au repêchage lors de la loterie. Photo gracieuseté

Le Mobux de McMasterville a eu la main heureuse lors de la loterie servant à déterminer l’ordre de sélection pour la toute première séance de repêchage de la Ligue nationale hockey balle (LNHB). La formation mcmastervilloise parlera au tout premier rang de l’encan.

Publicité
Activer le son

Il y aura au total 16 rondes et l’ordre de sélection sera inversé pour les rondes paires. Le Mobux aura ainsi par la suite les 24e et 25e choix. Les douze équipes du circuit pourront piger dans un bassin de 700 joueurs inscrits auprès de la ligue. Les clubs complèteront leur formation par la signature de joueurs non repêchés pour avoir un alignement complet de 20 joueurs. Les équipes auront aussi l’obligation d’avoir dans leurs rangs en tout temps deux joueurs de 23 ans et moins.

Le président et directeur général du Mobux, Marco Bérubé, est très content du résultat de la loterie pour plusieurs raisons. La perspective de repêcher le tout premier joueur de l’histoire de la LNHB revêt un cachet très particulier. « Ça amènera une très belle visibilité pour notre équipe. De plus, même si nos prochains choix sont plus loin, vu que c’est la première année du circuit, nous allons avoir encore d’excellents joueurs disponibles pour nos choix suivants », soulève-t-il.

Bérubé est ouvert à écouter les offres et à changer son choix si le prix est bon. « Le téléphone a commencé à sonner. Nous allons évaluer nos options. Nous sommes dans une bonne position, car c’est nous qui partirons le bal et déterminerons ce que les autres vont faire. »

Marco Bérubé et les autres membres de son organisation passeront les prochaines semaines à préparer ce repêchage. « Tu pourrais avoir des choix différents au premier rang tout dépendant de l’équipe qui parle. Il y en a qui voudraient aller vers un attaquant, d’autres pour des défenseurs ou un gardien. Il faut aussi voir si on veut privilégier les joueurs locaux d’abord. Ça va être bien excitant comme exercice », analyse-t-il.

La date du repêchage n’a pas été fixée. Les dirigeants attendent de voir l’évolution de la situation sanitaire au Québec avant d’annoncer une date. « On aimerait le faire en présentiel au moins pour les deux ou trois premières rondes pour maintenir le momentum généré par la ligue. La loterie a fait parler du circuit dans plusieurs médias la semaine dernière», ajoute Marco Bérubé.

Le début de la saison a déjà été repoussé au mois de juillet en raison de la pandémie de COVID-19. Il faudra voir si les équipes pourront jouer devant des spectateurs. « La base est le repêchage. Une fois que cela sera fait, nous allons pouvoir préparer la saison. Il faudra voir quelles seront les normes sanitaires. Ça mettrait un frein à notre élan de visibilité si les matchs devaient être disputés sans spectateurs », croit Bérubé.

image