2 juin 2016
Le mérite exceptionnel pour Antonio Di-Lalla
Par: Vincent Guilbault
L’honorable J. Michel Doyon remettant la médaille à Antonio Di-Lalla.

L’honorable J. Michel Doyon remettant la médaille à Antonio Di-Lalla.

Enseignant à la retraite, Antonio Di-Lalla consacre son nouveau temps libre à construire des écoles à Haïti. Le dévouement du résident d’Otterburn Park vient d’ailleurs d’être souligné par une médaille du mérite exceptionnelle, remise par le lieutenant-gouverneur du Québec Michel Doyon.

«C’était très impressionnant, très protocolaire», souligne M. Di-Lalla, qui a reçu la médaille lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Granby, le 15 mai dernier.

Des dizaines de médailles ont été remises à plusieurs bénévoles ce jour-là, mais une seule médaille d’or, celle du mérite exceptionnel, à M. Di-Lalla. C’est en raison de l’effet multiplicateur de son engagement bénévole qu’on a tenu à souligner son travail. En mettant sur pied l’équipe Antonio, M. Di-Lalla a mobilisé plus de 20 bénévoles depuis 2002 pour aller construire des écoles et des maisons dans le village de Grand-Goâve. Son projet est rattaché à Action-Haïti, une ONG laïque canadienne qui existe depuis 30 ans et fondée à Saint-Jean-sur-Richelieu.

 

Plus de 350 élèves de tous âges, du primaire à l’université, ont bénéficié des établissements depuis 2010. Le tremblement de terre qui a secoué le pays en 2010 avait détruit une école dans laquelle M. Di-Lalla s’était impliqué.

Le groupe a mis sur pied un programme de parrainage d’enfants et permis à plusieurs élèves d’obtenir l’instruction nécessaire à la pratique de métier diverse, allant de l’agronomie à la médecine.

Pour l’enseignant de carrière, l’aide humanitaire était la suite logique de son parcours.  «Je voulais aller dans un pays en développement, au tiers monde, mais francophone. Je pense qu’on ne peut pas naître dans le premier tiers sans donner dans le reste du monde.»

C’est sur place, une fois en Haïti, qu’il a senti le besoin de se dévouer à la construction d’école. Aujourd’hui, il admet que le projet a évolué bien au-delà de l’initiative de son créateur. «Ça prend de l’ampleur, il y a toujours quelque chose à faire. J’ai commencé sans ambition précise; des gens venaient me voir et j’ai soutenu leurs idées. Je n’ai rien imposé.»

Toujours en campagne de financement, l’organisme amasse des dons de plusieurs façons, allant de la vente de garage à la construction de cabanon avec des palettes de bois. Le projet compte présentement sur l’appui de  200 donateurs individuels et privés. Pour plus de renseignements: http://equipe-antonio.blogspot.ca/

Plusieurs résidents de la région ont reçu une médaille du lieutenant-gouverneur dans les catégories bronze et argent: Michèle Cardin, Roger Castonguay, Pierre Champagne, Juliette Choinière, Albert Churchill, Doris Dubreuil, Gaétane Gagnon, Antonio Gagnon, Roger Soucy et Laurent Laurier.

image