1 mai 2017
Le manque d’anesthésiologistes affecte les délais d’attente
Par: Karine Guillet
L'hôpital Honoré-Mercier a opéré 1424 patients pour la cataracte, plus que n'importe quelle autre spécialité.

L'hôpital Honoré-Mercier a opéré 1424 patients pour la cataracte, plus que n'importe quelle autre spécialité.

SANTÉ. Le temps d’attente pour une chirurgie de la cataracte s’améliore, au détriment de d’autres spécialités. Les chirurgies ophtalmiques ont été priorisées puisqu’elles ne nécessitent pas d’anesthésiologiste.

Depuis la dernière année, la durée moyenne d’attente pour une chirurgie de la cataracte a diminué de quatre semaines pour atteindre neuf semaines. Dans 77% des cas, l’opération s’est réalisée à l’intérieur de trois mois. Moins de cinq personnes patientaient depuis plus d’un an.

Selon la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux Montérégie-Est (CISSSME), Magali Dupont, une absence d’anesthésiologistes a forcé le réseau de santé à revoir ses priorités opératoires.

L’an dernier, les délais pour les chirurgies de la cataracte s’étaient plutôt étirés de deux semaines, en raison d’une disponibilité limitée des salles d’opération. Le CISSSME avait d’ailleurs indiqué l’été dernier que certaines chirurgies mineures, dont des chirurgies de la cataracte, seraient effectuées au Quartier Dix30 afin de réduire les délais d’attente.

Plus long en dentisterie

L’attente s’étire toutefois pour les patients en attente d’une opération en dentisterie. Au début de mars, l’attente moyenne était de 13 semaines, une augmentation de cinq semaines par rapport à l’année dernière. Le taux de patients opérés à l’intérieur de trois mois a pour sa part chuté de 87% à 58%.

Mme Dupont indique que d’autres spécialités médicales où le CISSSME doit respecter un délai, telle que les chirurgies de la hanche et du genou, ont été priorisées lorsque l’Hôpital avait accès à un anesthésiologiste.

Les délais d’attente pour les chirurgies plastique, oto-rhino-laryngologique et en urologie ont également augmenté de deux semaines, en raison de l’absence d’anesthésistes.

Rappelons que le gouvernement souhaite que l’ensemble des chirurgies de la hanche, de la cataracte et du genou soient réalisées à l’intérieur de six mois. Selon l’entente de gestion 2016-2017 du CISSSME, le réseau de santé a également pour objectif de n’avoir aucun patient en attente d’une chirurgie depuis plus d’un an.

Les délais se maintiennent pour le genou et la hanche

Les temps moyens d’attentes pour les chirurgies orthopédiques se sont maintenus depuis l’an dernier. L’attente pour les chirurgies orthopédiques était d’ailleurs moins longue à Honoré-Mercier que dans les hôpitaux Pierre-Boucher et Hôtel-Dieu de Sorel-Tracy. Le volume d’opérations orthopédiques était toutefois presque trois et deux fois plus grand dans ces deux hôpitaux qu’à Saint-Hyacinthe.

Spécialité

Honoré-Mercier

Hôtel-Dieu

Pierre-Boucher

Haut-richelieu

Charles-Lemoyne

Suroît

Anna-Laberge

Médecine générale

11

6

19

6

5

6

12

Chirurgie plastique

14

8

13

13

11

 —

21

Dentisterie

13

27

4

5

10

19

      —

Oto-rhino-laryngologie

10

9

9

7

12

18

9

Urologie

11

6

7

7

12

7

10

Ophtalmologie

9

10

16

0

6

5

9

Chirurgie du genou

14

24

17

24

12

22

13

Chirurgie de la hanche

13

28

18

25

13

27

16

Autres chirurgie orthopédique

13

26

16

10

9

18

13

image