22 septembre 2021
Victoire d’Yves-François Blanchet
Le chef du Bloc récolte 53,2 % des voix
Par: Vincent Guilbault
Le député de Belœil–Chambly et chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, lors de la journée du vote. Photo gracieuseté

Le député de Belœil–Chambly et chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, lors de la journée du vote. Photo gracieuseté

C’est sans grande surprise que le chef du Bloc québécois a remporté ses élections dans Belœil–Chambly avec une écrasante majorité des voix. Le député sortant a raflé 53,2 % des votes, pour un total de 33 368 voix. Il est suivi de très loin par la candidate du Parti libéral du Canada Marie-Chantal Hamel, avec 23,4 % du suffrage (14 683 voix). Viennent ensuite Stéphane Robichaud (Parti conservateur du Canada, 5435 voix), Marie-Josée Béliveau (Nouveau Parti démocratique, 5325 voix), Danila Ejov (Parti populaire du Canada, 1324 voix) et Fabrice Gélinas Larrain (Parti vert, 1250 voix).

Publicité
Activer le son

Le député a été déclaré victorieux très tôt dans la soirée, lundi. Il a pris la parole seulement vers minuit, d’abord pour condamner la tenue d’une élection en pleine quatrième vague. « Presque au terme de cette soirée on est toujours en pandémie, avec le même gouvernement minoritaire. On a envie de dire : tout ça pour ça. Pas de gagnant, pas de perdant. Certainement un jugement sévère de gens qui se diront […], mais qu’est-ce que c’était cette histoire? »
Il a par la suite souligné qu’il contacterait les autres chefs de parti dans une approche positive « et de bonne foi ». Il a ensuite souligné que son parti porterait une attention particulière à l’aide aux aînés, la santé, la reconnaissance des régions et le virage vers une économie verte. « Nous sommes toujours en pandémie et nous devons entreprendre la transition économique et écologique pour amener le Québec en dehors du modèle actuel », a-t-il indiqué.
Soulignons que M. Blanchet avait remporté les élections dans sa circonscription en 2019 avec 34 902 voix, soit plus de 50 % des votes.
Dans Belœil–Chambly, le taux de participation de l’électorat s’élève à 65,1 %. Au moment d’écrire ces lignes, 291 des 292 boîtes de scrutin avaient été dépouillées.
Une prochaine fois
Malgré les résultats, la candidate libérale Marie-Chantal Hamel est satisfaite de sa deuxième campagne électorale. Rappelons qu’en 2019, elle avait aussi terminé deuxième dans Belœil–Chambly avec 23,1 % des voix. « C’est extrêmement important que tous les partis soient représentés. La première fois, je ne savais pas que je me retrouvais contre un chef [en la personne de Yves-François Blanchet]. Là, c’est moi qui suis allée au-devant, ajoute-t-elle. Je suis très fière de mes bénévoles. On a fait beaucoup de travail à partir de la maison. J’ai fait le tour des sections de vote lundi. Le personnel électoral a été très professionnel. Ça s’est mieux passé qu’anticipé et il n’y a pas eu d’attente démesurée. »
Mme Hamel laisse une porte ouverte pour une prochaine tentative en politique. « Je suis une mordue de politique. Je ne fais pas de pronostic maintenant, je vis une élection à la fois. »
Lucide, la candidate néo-démocrate Marie-Josée Béliveau reconnaît qu’elle s’attendait à un tel résultat dans Belœil–Chambly. « C’était quand même la première fois que je me lançais, j’étais un nouveau visage. Mais je suis fière du contact avec les gens de la circonscription et d’avoir pu apporter ma couleur et mon grain de sel dans la campagne locale. » Sans annoncer son retour aux prochaines élections, elle admet avoir apprécié son expérience et affirme qu’elle serait beaucoup mieux préparée lors d’une future élection.
Au moment de mettre sous presse, le candidat conservateur Stéphane Robichaud n’avait pas rappelé le journaliste. n

Avec la collaboration de Denis Bélanger et Olivier Dénommée

image