2 mai 2019
Le bâtiment de Maison Éthier
Par: Sarah-Eve Charland

Maison Éthier avait jusqu’au 30 avril pour soumettre son plan de restructuration dans le cadre de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. Photothèque | L’Œil Régional ©

Maison Éthier a vendu son bâtiment à Saint-Basile-le-Grand le 23 avril à Messier Savard et associés en gestion immobilière pour un montant de 10 350 000 $. Ayant des idées en tête, les nouveaux propriétaires préfèrent attendre une première rencontre avec la Ville avant de parler de projet concret.

« La grandeur aujourd’hui des magasins de meubles comme Maison Éthier, ça n’existe plus. C’est beaucoup trop grand. On veut démolir une partie à l’arrière. Peut-être qu’on va démolir totalement. On doit, dans un premier temps, rencontrer la Ville et puis connaître les exigences de la Ville dans le dossier et présenter éventuellement notre projet », mentionne l’un des associés, Mario Messier.

Avec son associé Serge Savard, aussi ancien directeur général du Canadien de Montréal, il n’a pas encore eu le temps d’établir un premier contact avec la Ville. Ce qu’ils peuvent assurer, c’est qu’ils souhaitent garder l’ensemble des 11 locataires commerciaux actuels. Le magasin Maison Éthier pourrait passer de 235 000 pieds carrés à 50 000 pieds carrés à terme. Les nouveaux propriétaires espèrent construire autant des locaux commerciaux et résidentiels. L’emplacement stratégique a amené les associés, ayant près de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’immobilier à envisager l’achat du bâtiment.

« La gare est l’autre bord de la rue, Jean Coutu sur le coin, le Maxi est à côté. […] Avec la proximité de la 116, on souhaite plus avoir le commercial en avant et le résidentiel en arrière », ajoute M. Messier.

Messier Savard et associés ne se fixe pas d’échéancier à l’heure actuelle, mais les associés n’estiment pas commencer des travaux avant deux ans.

L’un des propriétaires de l’entreprise Maison Éthier, Sylvain Bonneau, avait mentionné dans nos pages que la somme de la transaction de l’immeuble permettrait de rembourser une partie des dettes. Cette transaction n’inclut pas les meubles.

Rappelons que Maison Éthier a été placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). L’entreprise avait jusqu’au 30 avril pour présenter son plan de restructuration. La vente du terrain et du bâtiment a été autorisée par le juge de la Cour Supérieure Chambre commerciale.

Les créanciers avaient jusqu’au 22 février pour se déclarer. Gestion Maison Éthier était visé par 181 créanciers pour une dette totale de 8 624 336,38 $. Gestion immobilière, quant à elle, était ciblé par 25 créanciers qui ont déclaré 10 586 986 $ en dettes.

À cela pourrait s’ajouter des réclamations de clients qui ont vu leur contrat résilié dans les dernières semaines.

image