8 novembre 2015
L’année Leloup et Moffatt
Par: L'Oeil Régional

Jean Leloup a changé en or tout ce qu’il a touché, hier soir au 37e gala de l’ADISQ.

Album rock de l’année, choix de la critique au Premier gala qui avait lieu le 27 octobre au Metropolis, puis auteur ou compositeur de l’année, chanson de l’année pour « À Paradis City » et interprète masculin de l’année, dimanche soir: partout où il était nommé, il a emporté le trophée, si bien qu’il n’est rien resté pour Louis-Jean Cormier, qui partait pourtant favori avec quatre nominations.

Leloup avait aussi ouvert le gala avec une prestation énergique de deux chansons d' »À Paradis City », son premier album depuis 2009.

Décousu lors de ses premiers remerciements – il a oublié le nom d’un de ses collaborateurs! -, il en a ri chaque fois qu’il est remonté sur scène: « Je m’améliore, là je vais faire mieux! »

En récoltant le trophée de l’interprète masculin de l’année, son 14e Félix en carrière, il a pris la voix d’un entraîneur de hockey pour faire ses remerciements. « On a travaillé fort dans les bandes, les gars ont travaillé fort, ils voulaient la victoire cette année! », a-t-il blagué, avant de remercier de nouveau « les gens qui aiment (ses) chansons ».

Également avec quatre nominations, Ariane Moffatt est repartie avec deux prix, dont celui de l’album pop de l’année, pour son « 22h22 ». Si elle ne s’y attendait pas, elle le « désirait profondément ».

Elle a aussi été sacrée interprète féminine de l’année pour la deuxième fois de sa carrière. La première fois, c’était en 2006, année de la sortie de « Le cœur dans la tête », un album sombre aux antipodes du joyeux « 22h22 » qu’elle faisait récemment paraître.

« (Cet album), c’est la pointe de l’iceberg d’un moment de vie tellement riche, profond », a-t-elle déclaré tout sourire sur la scène.

Et les gagnants sont…

Voici la liste complète des gagnants du 37e gala de l’ADISQ.

Interprète féminine de l’année

Ariane Moffatt

Interprète masculin de l’année

Jean Leloup

Chanson de l’année

À Paradis City, Jean Leloup

Album de l’année _ Adulte contemporain

Si l’aurore, Marie-Pierre Arthur

Album de l’année _ Folk

Plus tard qu’on pense, Fred Pellerin

Album de l’année _ Pop

22h22, Ariane Moffatt

Auteur ou compositeur de l’année

Jean Leloup, pour À Paradis City

Groupe ou duo de l’année

Galaxie 

Révélation de l’année

Philippe Brach

Spectacle de l’année _ Auteur-compositeur-interprète

Le feu de chaque jour, Patrice Michaud

Spectacle de l’année _ Interprète

Merci Serge Reggiani, Isabelle Boulay

image