22 novembre 2018
26e campagne d’Opération Nez rouge dans la région
«La meilleure idée de la soirée» disent les organisateurs
Par: Vincent Guilbault
Le coordonnateur Daniel Doucet avec la mascotte d’Opération Nez rouge lors du lancement de la campagne, lundi. Photo: Vincent Guilbault

Le coordonnateur Daniel Doucet avec la mascotte d’Opération Nez rouge lors du lancement de la campagne, lundi. Photo: Vincent Guilbault

L’Opération Nez rouge de la Vallée-du-Richelieu a lancé lundi sa 26e campagne locale, qui se tiendra du 30 novembre jusqu’au 31 décembre. Sous le thème «La meilleure idée de la soirée», le service propose toujours la même formule de raccompagnement pour les conducteurs sous l’influence de l’alcool et des drogues.

Environ 75 bénévoles avaient déjà confirmé leur soutien au moment de mettre sous presse; il est toujours possible de s’impliquer auprès de l’organisme. L’année dernière, c’est plus de 225 bénévoles qui avaient donné de leur temps à la cause.
Pour devenir bénévole, il suffit de se rendre sur le site operationnezrouge.com, de remplir le formulaire de bénévole et de choisir la région de la Vallée-du-Richelieu. Les bénévoles travailleront à partir de la centrale installée dans un local prêté par la Ville de Mont-Saint-Hilaire depuis 12 ans, au 108, rue Provencher.
Pour le service de raccompagnement, il faut composer le 450-467-4011.

Et le cannabis
Si la consommation d’alcool demeure l’une des plus grandes causes des accidents au Québec, la SAAQ ajoute le cannabis à son message de prévention. «Cette nouvelle réalité représente une préoccupation pour la SAAQ; comme l’alcool, le cannabis nuit à la conduite et augmente le risque d’accident», souligne Évelyne Cazelais, représentante de la société d’État.
Notons que la SAAQ est un partenaire d’Opération Nez rouge depuis sa création au Québec, il y a 35 ans. Desjardins appuie aussi la cause depuis le début et remettra un montant maximal de 50 000 $ à la jeunesse et au sport amateur, qui sera réparti entre les centrales des différentes régions du Québec.
Ici, l’initiative est pilotée par le Club Optimiste de McMasterville depuis maintenant 14 ans. «C’est beaucoup de temps et d’énergie de la part des bénévoles, rappelle Daniel Doucet, le coordonnateur du service dans la région.
M. Doucet rappelle aussi que plusieurs donateurs de la région s’associent avec la cause et que plusieurs prix seront tirés parmi les bénévoles.
Les organisateurs ont aussi profité du lancement de lundi pour parler de la tournée de sensibilisation «Party sans déraper», qui vise les jeunes conducteurs de 16 à 21 ans, pilotée ici par l’organisme en prévention des dépendances L’Arc-en-ciel. Le directeur de l’organisme, Frédérick Fortier, souligne que l’initiative, tout comme la mission de l’organisme, est d’aller à la rencontre des élèves dans leurs milieux pour les éduquer et les sensibiliser à la conduite sous influence. «On vise deux choses, explique M. Fortier. À diminuer le nombre de conducteurs avec les facultés affaiblies et aussi de revoir la façon de consommer de l’alcool. C’est vrai que les jeunes sont de plus en plus responsables dans leur consommation, mais lorsqu’ils consomment, ils ne sont pas tout le temps [responsables].»
La tournée Party sans déraper est une initiative orchestrée par Opération Nez rouge et Educ’alcool depuis 1989.

image