18 janvier 2017
La grippe, pas responsable de l’achalandage à l’urgence
Par: Karine Guillet
La grippe, pas responsable de l'achalandage à l'urgence

La grippe, pas responsable de l'achalandage à l'urgence

SANTÉ. Alors que la grippe arrive à son pic selon les données de la santé publique, l’activité grippale demeure tout de même faible à l’urgence l’hôpital Honoré-Mercier, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux Montérégie-Est (CISSSME).

En décembre, il y avait en moyenne un diagnostic de grippe par jour à l’hôpital Honoré-Mercier, à Saint-Hyacinthe. Pour le mois de janvier, l’activité grippale a légèrement augmenté avec deux diagnostics par jour. En raison de problèmes informatiques, il était toutefois impossible de connaître le nombre de patients qui se présentent à l’urgence avec des symptômes d’activités grippales.

Les CHSLD de la région sont également relativement épargnés par la grippe jusqu’à maintenant. Le CISSSME ne dénote que deux éclosions de deux cas de grippe au cours de la dernière période.

L’urgence de l’hôpital maskoutain affichait pourtant un taux d’occupation élevé  depuis les derniers jours. «Il y a un peu plus de cas de grippes, mais ce n’est pas la cause de l’occupation de l’urgence», lance la porte-parole du CISSSME, Magali Dupont. Selon la porte-parole, le taux d’occupation s’explique davantage par une population vieillissante qui nécessite plus de soins, particulièrement durant la saison froide. Cette situation entraîne aussi un plus grand nombre d’hospitalisations, engendrant une plus longue durée d’attente sur civière.

En date du 17 janvier, le bureau de surveillance et vigie du ministère de la Santé et des Services Sociaux observait déjà une tendance à la baisse de l’activité grippale.  L’institut de la santé publique a dénoté 688 cas de grippe au Québec la semaine dernière, dont la majorité était de type H3N2. Il y a deux semaines, on dénombrait 855 tests positifs au Québec.

Le nombre de tests est toutefois demeuré stable en Montérégie, avec 80 cas positifs la semaine dernière, contre 77 il y a deux semaines. 

Vaccination

La vaccination sur rendez-vous est toujours offerte dans les trois CLSC du territoire Richelieu-Yamaska, incluant le CLSC des Patriotes. Il suffit d’appeler son CLSC pour prendre rendez-vous.

Une clinique de vaccination sur rendez-vous aura également lieu à Sorel-Tracy le 13 février. Une clinique de vaccination massive est aussi prévue au CLSC Simone-Monet Chartrand, de Longueuil, dont la date reste à confirmer.

La vaccination est gratuite pour les enfants de 6 à 23 mois et leurs proches, les proches de bébés de moins de six mois, les femmes enceintes, les personnes âgées de 60 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies, les travailleurs de la santé et les personnes en contact avec une maladie chronique. Pour les autres, le coût est de 20$. 

image