18 décembre 2019
Déploiement des maternelles 4 ans
La CSP veut agrandir l’école Saint-Charles
Par: Sarah-Eve Charland

L’école Saint-Charles est utilisée au maximum. Photo Vincent Guilbault | L’Œil Régional ©

La Commission scolaire des Patriotes (CSP) a demandé au ministère de l’Éducation d’agrandir son école primaire à Saint-Charles-sur-Richelieu pour y ajouter une classe de maternelle 4 ans et un gymnase.

Publicité
Activer le son

Les commissaires ont adopté en résolution la demande d’ajout d’espace lors de la dernière séance publique du 3 décembre. Selon la CSP, la capacité d’accueil de l’école Saint-Charles a été revue en fonction des normes établies par le ministère permettant de déposer une demande pour ajouter un gymnase à cette école.

En novembre, le conseil des commissaires autorisait le dépôt de six demandes d’ajout d’espace dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2020-2030. Ces demandes touchaient des écoles de Belœil, Boucherville, Contrecœur, Otterburn Park et Saint-Bruno-de-Montarville. Les commissions scolaires du Québec avaient jusqu’au 31 octobre pour déposer les demandes d’ajout d’espace auprès du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. La CSP a choisi de prioriser certains dossiers en octobre étant donné le changement considérable dans le processus, explique-t-on.

La CSP avait convenu de terminer l’analyse des autres secteurs d’ici la fin décembre. « Une fois l’analyse des autres secteurs complétée et les travaux de validation finalisés auprès du Ministère, ce dernier invitait la CSP à déposer une demande d’ajout d’espace pour l’école Saint-Charles », poursuit la porte-parole de la CSP, Marie-Michèle Blais.

Dans le cadre de la planification des besoins en locaux pour le déploiement des classes de maternelle 4 ans, à temps plein, d’ici le 2023-2024, l’école à Saint-Charles-sur-Richelieu a été ciblée pour l’ouverture d’une classe préscolaire 4 ans. La CSP estime donc avoir besoin d’espace supplémentaire à l’école Saint-Charles. La capacité d’accueil est de six locaux, qui sont tous occupés actuellement. On y retrouve 83 élèves. Selon les prévisions du Ministère, le nombre d’élèves devrait demeurer stable au cours des quatre prochaines années. La CSP en a profité pour demander un nouveau gymnase de plus grande dimension que celui utilisé en ce moment pour l’éducation physique.

image