30 octobre 2019
Corps retrouvé sans vie à Otterburn Park
La cause du décès demeure inconnue
Par: Denis Bélanger

Olivier Houde. Photo Facebook

La Régie de police intermunicipale Richelieu–Saint-Laurent (RIPRSL) ignorait toujours au moment de mettre sous presse la cause exacte du décès d’Olivier Houde. Le corps de l’homme de 27 ans a été trouvé en plein milieu du chemin des Patriotes dimanche matin, à Otterburn Park.

Les autorités ont été alertées de la situation vers 6 h 40 par un automobiliste qui a malheureusement roulé sur le corps. Le décès a été confirmé à l’arrivée des services d’urgence. L’enquête a permis de déterminer que le corps était déjà au sol avant le passage du véhicule en question. Mais la police ne savait toujours pas s’il était décédé avant de se faire rouler dessus.

« Est-ce qu’il a été fauché par un autre véhicule? Était-il en état d’ébriété? A-t-il trébuché ou subi un malaise? Ce sont toutes des hypothèses qui sont encore possibles », rapporte le capitaine Francis Lepage de la RIPRSL.

« Il n’était pas connu des policiers. L’autopsie va nous aider beaucoup. Nous attendons aussi le rapport toxicologique », ajoute M. Lepage.

La police ne suspecte pas non plus l’automobiliste impliqué dans la découverte du corps. La police estime qu’il a écrasé le corps par accident. « Il faisait noir, c’était dans une courbe et la chaussée était mouillée, précise Francis Lepage. L’homme a été très collaborateur. On l’a pris en charge, mais il n’a pas été en état de choc. »

Le véhicule de l’automobiliste a été expertisé et une partie du chemin des Patriotes a été fermée à la circulation pour effectuer une reconstitution de la scène.

image