14 août 2020
Tentative de meurtre
Jean-François Malo remis en liberté
Par: Denis Bélanger

La scène du crime commis en mars dernier. Photothèque | L’OEil Régional ©

Soupçonné d’avoir commandité le meurtre d’un avocat de Mont-Saint-Hilaire, l’homme d’affaires de Joliette Jean-François Malo a obtenu sa remise en liberté provisoire la semaine dernière à sa deuxième tentative devant un tribunal.

Publicité
Activer le son

Malo s’est vu refuser sa liberté en juillet dernier à la Cour du Québec. L’homme de 41 ans s’est tourné vers la Cour supérieure, audience qui a été présidée par le juge James L. Brunton. Comme le mentionnait La Presse, une proche de Jean-François Malo doit s’engager pour un dépôt de 50 000 $ et Malo lui-même, pour 100 000 $.

Malo a été arrêté en juin quelques jours après que les policiers eurent arrêté quatre individus sur la Rive-Sud de Montréal, dont deux qui demeurent détenus, soit Cheikh Ahmed Tidiane Ndiaye, un homme de 40 ans de Longueuil, et Daouda Dieng, 35 ans de Brossard.

Rappelons que c’est Nicholas Daudelin qui a été la cible du crime commis le 26 mars à Mont-Saint-Hilaire. Deux individus s’étaient rendus à sa résidence de la rue des Passerins et la cible avait été atteinte par un projectile dans la jambe.

À l’emploi du cabinet de LCM Avocats, Me Daudelin est l’un des avocats impliqués dans un litige au civil intenté par des institutions financières pour réclamer à Malo plusieurs millions de dollars. Me Daudelin représentait le Mouvement Desjardins.

image