16 avril 2018
Hydro-Québec analysera le secteur de Bernard-Pilon
Par: Karine Guillet

En août 2017, des automobilistes étaient restés coincés dans leurs véhicules, en raison de fils électriques qui étaient tombés sur les véhicules. Photo: Archives

Après que les poteaux d’Hydro-Québec aient été malmené par la vents pour une deuxième fois en moins d’un sur la rue Bernard-Pilon, le 14 mars,  la société d’État confirme qu’elle évaluera la solidité du réseau.

Au total, 13 poteaux ont été déchaussés le 14 mars, mobilisant les équipes d’Hydro-Québec entre le boulevard Yvon-L’Heureux et le chemin Trudeau. La route a d’ailleurs dû être fermée à la circulation, le temps que les équipes rétablissent la situation. La porte-parole Genevière Lacerte ne pouvait pas dire ce qui avait causé l’incendie. Elle précise toutefois que les forts vents, atteignant parfois 100 km/h, ont mobilisé les équipes de la société d’État un peu partout dans la vallée du Saint-Laurent.

Récurrent?

En août dernier, les fortes rafales avaient sectionné 15 poteaux hydro-électriques sur la chaussée. Les fils étaient d’ailleurs tombés sur huit voitures, mais personne n’avait été blessé.

«Je ne compte plus le nombre de fois où on a assisté à cette situation et il est certain que cela se reproduira encore souvent si on se contente chaque fois de les relever et les replanter, nous a écrit Pierre Lambert, résident de Saint-Mathieu-de-Belœil. La solution pour le commun des mortels semble pourtant toute simple: pourquoi ne pas enfouir les fils dans cette section si problématique?»

La porte-parole de la Ville de Belœil, Caroline Nguyen Minh, confirme que la Ville a déjà entrepris des représentations auprès d’Hydro-Québec afin de régler le problème de façon plus permanente.

Interventions

Les équipes d’Hydro-Québec devaient être de retour sur la rue Bernard-Pilon, cette semaine, afin d’ajouter des équipements de stabilisation, tels que des haubans. L’intervention ne devrait pas nécessiter d’interruption de service. Hydro-Québec en profitera du même coup pour évaluer la solidité du réseau. Elle tiendra compte notamment du type de poteau utilisé, les angles, ainsi que le vent. Des correctifs pourraient être faits si nécessaire.

image