21 novembre 2019
Souvenirs d’un rendez-vous doux
Grâce à son fils Justin, Gerry Boulet est toujours vivant
Par: Olivier Dénommée
Avec son spectacle Souvenirs d’un rendez-vous doux, Justin Boulet se montre digne de l’héritage de son père.
Photo gracieuseté

Si le rockeur Gerry Boulet est décédé depuis 1990, sa musique continue toujours de résonner dans le cœur de bien des Québécois. C’est particulièrement vrai avec Rendez-vous doux, son deuxième album solo lancé en 1988, que son fils Justin Boulet fait revivre sur scène en formule acoustique. Le premier spectacle de la tournée Souvenirs d’un rendez-vous doux aura lieu ce samedi 23 novembre au Centre culturel et communautaire de la Pointe-Valaine à Otterburn Park.

Justin Boulet a non seulement hérité de l’épaisse tignasse de son père, mais aussi de sa voix rauque et de son amour pour la musique. C’est naturellement qu’il a voulu rendre hommage à « ce grand album » qu’a laissé Gerry avant que la maladie ne prenne le dessus. « Après un premier album solo qui n’avait pas connu de succès, il a frappé un coup de circuit avec celui-ci. Plus de 30 ans plus tard, je suis fier de voir qu’il y a toujours un engouement pour cet album », souligne le musicien en entrevue.
Après avoir présenté un spectacle en formule full band l’année dernière, Justin Boulet propose maintenant une formule acoustique à quatre musiciens (guitare, clavier, violon et saxophone), plus intime et près du public. « C’est plus une adaptation que des réarrangements des chansons de mon père, je ne tenais pas à les dénaturer et j’ai bien hâte de les faire résonner devant public », mentionne le chanteur et claviériste.
Le spectacle du 23 novembre permettra d’entendre Rendez-vous doux de façon intégrale, avec « quelques surprises » en bonus, promet Justin Boulet. « On y ajoute quelques autres grands classiques comme “Ayoye” ou “Le roi de la marchette”, ma chanson fétiche. » Il admet aussi avoir bien hâte de présenter son interprétation de la chanson éponyme “Rendez-vous doux”, la préférée de Gerry. Le tout agrémenté d’anecdotes – dont plusieurs inédites – entourant les différentes chansons de l’album. D’autres belles surprises attendent les spectateurs, assure le chanteur.

Transfert d’héritage
Gerry Boulet et son groupe Offenbach ont marqué une génération de Québécois, mais son fils est fier de constater que sa musique résonne aussi auprès des jeunes générations. « Il y a toujours quelques jeunes dans la salle qui connaissent les paroles par cœur. Ça nous rappelle que son héritage est toujours bien vivant et que sa musique est intemporelle », croit Justin Boulet. Il avoue au passage avoir quelques papillons dans l’estomac à l’approche de ce spectacle qui amorce la tournée, mais a surtout bien hâte de livrer la marchandise dans un contexte aussi intime que celui-ci.
Les billets pour ce spectacle débutant à 20 h ce samedi 23 novembre sont en vente en ligne sur Lepointdevente.com. Le Centre culturel et communautaire de la Pointe-Valaine est situé au 85, rue d’Oxford à Otterburn Park.

image