7 mai 2016
Fort McMurray: les Canadiens ont déjà donné 30 M$
Par: L'Oeil Régional
Fort McMurray: les Canadiens ont déjà donné 30 M$

Fort McMurray: les Canadiens ont déjà donné 30 M$

ALBERTA. La Croix-Rouge canadienne affirme que des citoyens de tout le pays ont démontré leur soutien et leur compassion pour les sinistrés de Fort McMurray, ayant déjà donné 30 M$ pour les opérations de secours dans la communauté du Nord de l’Alberta.

Son président, Conrad Sauvé, a révélé que pour la journée de jeudi seulement, plus de 100 000 personnes avaient envoyé un message texte au numéro de l’organisation pour faire un don.

«Nous recevons des offres de tous les coins du pays, incluant d’entreprises canadiennes qui font des campagnes de financement en milieu de travail», a-t-il expliqué.

Qualifiant l’événement de «moment canadien» sans précédent, M. Sauvé a déclaré vendredi que la Croix-Rouge travaillait avec les gouvernements provincial et fédéral pour s’assurer que les gens dans le besoin reçoivent de l’aide.

M. Sauvé a précisé que jusqu’à maintenant, la Croix-Rouge avait enregistré pas moins de 14 000 familles ayant besoin d’aide. Les bénévoles continuent leur travail pour en cibler d’autres, a-t-il dit.

Le président a rappelé qu’en plus d’aider aux opérations d’urgence dans les communautés dévastées, la Croix-Rouge canadienne travaille avec les autorités locales pour s’assurer qu’elle continue à jouer un rôle important durant la reconstruction à long terme.

Le gouvernement fédéral et celui de l’Alberta ont promis d’égaler les dons versés à la Croix-Rouge pour les opérations de secours à Fort McMurray.

«Notre engagement s’applique à tous les dons individuels faits au Canada, rétroactivement à partir du 3 mai 2016 et jusqu’au 31 mai 2016. Il n’y aura pas de limite imposée à la contribution du gouvernement fédéral», a indiqué le premier ministre Justin Trudeau dans un communiqué.

L’argent recueilli sert à mobiliser les bénévoles de la Croix-Rouge et à leur offrir du soutien alors qu’ils aident les gens qui ont dû quitter leur maison. Il permet aussi de fournir aux sinistrés une foule de choses utiles.

«On distribue des lits, des couvertures et d’autres articles de base comme des trousses d’hygiène pour les gens qui ont été évacués, parfois avec seulement ce qu’ils pouvaient transporter dans leurs bras jusqu’à leur voiture», a déclaré Jean-Pierre Taschereau, directeur des opérations d’urgence de la Croix-Rouge.

L’organisation a été présente pendant quatre ans après l’incendie de 2011 qui a ravagé Slave Lake en Alberta, détruisant 400 édifices.

Elle fournit de l’aide en plus de celle offerte par les sociétés d’assurance et les programmes gouvernementaux.

«Nous allons être en mesure d’aider les gens au-delà de la phase d’urgence et même dans celle de la reconstruction et du retour dans la communauté», a dit M. Taschereau.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a déclaré que le brasier de Fort McMurray «est un incendie monstrueux», parmi les pires qu’il ait vus. «La situation évolue toujours. C’est encore très dangereux.»

La Presse Canadienne

image