3 décembre 2020
Nouvel EP pour un artiste de Belœil
Émile Poulin a fait ses Provisions d’avenir
Par: Olivier Dénommée
D’origine belœilloise, l’auteur-compositeur-interprète Émile Poulin surprend avec Provisions d’avenir, un deuxième EP pop éclectique, mais accrocheur. Photo Mikaël Rondeau

D’origine belœilloise, l’auteur-compositeur-interprète Émile Poulin surprend avec Provisions d’avenir, un deuxième EP pop éclectique, mais accrocheur. Photo Mikaël Rondeau

Musicien originaire de Belœil, Émile Poulin a lancé dans les dernières semaines Provisions d’avenir, un EP (mini-album) autoproduit qui lui sert de carte de visite à l’approche d’un album complet auquel il souhaite faire voir le jour dans la prochaine année. Il a discuté avec L’Œil Régional de ses projets.

Publicité
Activer le son

C’est un long processus qui a mené à la naissance de Provisions d’avenir, explique l’auteur-compositeur-interprète. « Ça m’aura pris 4 ou 5 ans. Les chansons ont été écrites pendant mon baccalauréat et devaient être des B-Sides de mon premier EP [paru en 2017]. » Le projet a toutefois été repoussé et c’est finalement dans la dernière année, de septembre 2019 à avril 2020, qu’Émile Poulin a trouvé le temps de compléter le projet. L’arrivée de la pandémie a donc eu très peu d’effets sur son processus de création. « Quand le confinement est arrivé, j’étais déjà pas mal enligné et je me considère chanceux parce que j’avais l’espace nécessaire pour continuer de travailler là-dessus. » Et même si Provisions d’avenir paraît en pleine deuxième vague, Émile Poulin assure qu’il ne s’agit pas d’un « album de pandémie ».

Histoire d’amour à l’envers
La musique d’Émile Poulin se résume bien mal en quelques mots : on parle d’une « pop douce et déroutante » contenant des influences « provenant du rock progressif, du jazz, du indie pop, de l’électro et de la musique classique », ce qui donne un mini-album de cinq pistes très éclectique musicalement. « J’ai composé avec la méthode de musique à l’image. Ça donne un collage assez flyé, mais cohérent grâce aux éléments centraux forts qui est mon thème de l’histoire d’amour à l’envers », explique le musicien. Il s’avoue aussi fier d’être parvenu à traiter d’un thème plutôt mélancolique tout en finissant sur une note joyeuse, voire épique. « Ça peut sonner déroutant à la première écoute, mais je pense que c’est catchy », résume-t-il au sujet de sa dernière offrande.

Provisions d’avenir se veut aussi, de l’aveu du Belœillois, une carte de visite montrant le sérieux de sa démarche pour la suite des choses. « Beaucoup de projets m’attendent en 2021, dont un premier album complet. Je vais aller d’un extrême à l’autre : après avoir fait presque tout sur mon dernier EP, je souhaite m’entourer d’un réalisateur et d’une équipe pour avoir un regard extérieur et m’aider à préciser les bons éléments de ma musique. » Au moment de l’entrevue, Émile Poulin avait déjà une dizaine de nouvelles compositions en banque, qu’il espère pouvoir dévoiler d’ici 2022.

Le EP Provisions d’avenir est disponible depuis le 13 novembre sur les plateformes numériques, incluant sa page Bandcamp, emilepoulin.bandcamp.com.

image