23 novembre 2017
Doubleuse et comédienne à 9 ans
Élia St-Pierre sur la bonne «voix»
Par: Olivier Dénommée
es projets s'empilent pour Élia St-Pierre, qui les accueille tous avec enthousiasme.
Photo: François Larivière

es projets s'empilent pour Élia St-Pierre, qui les accueille tous avec enthousiasme. Photo: François Larivière

Qu’ont en commun Agnès dans Détestable moi 2 et Bee Mullins dans Ne respire pas? Rien, mis à part leur voix québécoise, assurée par la jeune Élia St-Pierre de Belœil, qui, à 9 ans, compte déjà des dizaines d’expériences, autant en doublage que devant une caméra.

Élia St-Pierre a goûté dès l’âge de 5 ans à la publicité, puis au cinéma et à la télé. Certains peuvent la reconnaître dans le rôle de Lydie dans District 31, ou encore celui de Coralie dans O’. Depuis deux ans, elle prête aussi sa voix à une multitude de productions cinématographiques autant dramatiques que comiques. Elle parvient malgré tout à avoir une vie relativement normale: «Je fais beaucoup de lecture, du dessin, de la natation…», énumère en souriant la jeune actrice qui est maintenant en 4e année.
Selon sa mère, Élia est un exemple à suivre, de par sa belle attitude et son sourire constant, même après une dure journée. Elle a vite appris à bien prendre le refus lorsqu’elle en essuie un, et aime tout ce qu’elle fait. «J’aimerais continuer à faire ça plus tard», espère la jeune vedette qui s’avoue plus habituée à interpréter des rôles plus dramatiques que comiques, malgré son côté enjoué dans la vraie vie.
Jalousie
Élia St-Pierre a eu un début d’automne particulièrement chargé, avec le tournage de la prochaine saison de la série Ruptures et les doublages pour les films Ferdinand, Bad Moms 2, et The Greatest Showman, entre autres, mais évite d’en parler aux autres enfants dans sa classe. «Certains pensent que ce n’est pas vrai que je fais tout ça et d’autres trouvent que je ne fais que me vanter. Mais quand je n’en parle pas, c’est correct», résume la jeune Belœiloise qui n’en fait pas de cas.
Par contre, elle a bien hâte de pouvoir parler d’un «projet secret» qui ne sera diffusé que dans plus d’un an. Plus de détails devraient filtrer en 2018. D’ici là, Élia St-Pierre continue de se faire remarquer, alors que le court-métrage Ruby pleine de marde (2016) où elle interprète le rôle-titre a reçu le Prix du public au festival SPASM. Il est aussi possible de la voir depuis lundi dans une publicité web pour la Société de recherche sur le cancer, et de l’entendre dans une touchante publicité de Ikea où elle récite les paroles de «Vivre en amour» de Luc Cousineau.
Difficile de prédire jusqu’où la carrière de la jeune Élia St-Pierre se rendra, mais la jeune actrice semble prête à relever sans broncher tous les défis qui s’offriront à elle.

image