10 décembre 2015
Disparition: un évènement similaire en 2013
Par: Denis Bélanger
Déborah Laurent-Gervais.

Déborah Laurent-Gervais.

La régie de police vient de confirmer que Déborah Laurent-Gervais avait aussi manqué à l’appel pendant plus d’une dizaine de jours en 2013. Elle avait fréquenté les restaurants du secteur de son domicile de Longueuil tout en squattant les terrains vagues.

«Elle avait été trouvée à Longueuil, rapporte François Cinq-Mars, capitaine aux enquêtes de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent. Tout laisse encore croire que c’est un geste volontaire de sa part.»

Rappelons que la femme de 57 ans a été vue pour la dernière fois le 30 novembre à son domicile de la rue Jarry, à McMasterville, vers 12h45. La disparition de la dame a été rapportée par son conjoint et des membres de sa famille, le 5 décembre à la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent.

 Le capitaine Cinq-Mars n’a pas voulu donner de détails quant à l’événement de 2013. «Elle avait quitté pour des raisons personnelles. Elle ne souffre pas de troubles psychologiques.»

Dans les derniers jours, les policiers et les enquêteurs ont visité de nombreux commerces et distribué des affiches lors d’une deuxième visite du quartier de Mme Laurent-Gervais. Des recherches terrains se poursuivent aujourd’hui, notamment dans le secteur de l’ancienne usine C.I.L. et sur le bord de l’eau. L’hélicoptère de la SQ sera aussi mis à contribution.

Au moment de quitter son domicile, Déborah Laurent-Gervais était vêtue d’un manteau rouge vin mi long muni d’un capuchon, d’un jeans noir et de souliers de course noirs. Elle se déplacerait à pied.

 

Caractéristiques :

Grandeur : 1,55 m

Masse : 73 kg

Teint : blanc

Cheveux : bruns mi longs

Yeux : bruns

Langue parlée : anglais.

image