13 juillet 2017
Deux résidences pour aînés à la même intersection
Par: Karine Guillet
Deux résidences pour aînés à la même intersection

Deux résidences pour aînés à la même intersection

Deux promoteurs immobiliers lorgnent Belœil pour y établir leur nouveau projet de résidence pour personnes âgées. Alors que le Groupe Maurice prévoit l’ouverture d’une résidence de 300 unités dans la région, l’entreprise Réseau Sélection s’est inscrite au registre des lobbyistes pour le développement d’une résidence de 394 unités en deux phases.

Les deux projets seraient situés à l’intersection du boulevard Yvon-L’heureux et de la rue Saint-Jean-Baptiste. L’un est prévu à côté de la future piscine municipale, alors que l’autre pourrait avoir pignon de l’autre côté de la rue, à proximité du magasin Plaza Du Dollar.

Le groupe Maurice a tenu une première séance d’information auprès des citoyens à la fin du mois de juin. Une deuxième séance d’information sur le projet devrait avoir lieu le 18 juillet. L’ouverture du complexe d’habitation est prévue pour 2019. Selon la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, les citoyens étaient d’ailleurs présents en grand nombre à la première séance d’information, démontrant une demande importante pour un tel type d’infrastructure, croit-elle.

Le directeur des relations publiques et communications de Réseau Sélection, Patrick Préville, confirme qu’il y a présentement des rencontres pour l’implantation d’un projet à Belœil. Au moment de mettre sous presse, il n’était cependant pas en mesure de confirmer tous les détails entourant le projet. Plus de détails devraient toutefois être disponibles à la fin de la semaine.

Réseau sélection travaille également à développer un projet d’habitation dans le centre-ville de Saint-Hyacinthe. Le projet rencontre certaines oppositions. M. Préville indique toutefois que le développement de ce projet n’a aucune incidence sur celui de Belœil. «Les marchés sont différents. C’est sûr et certain que ce ne sera pas le même produit à Belœil qu’à Saint-Hyacinthe. On adapte et personnalise les produits en fonction du marché; chaque milieu a ses particularités. Donc, c’est sûr qu’on va travailler avec les gens du milieu pour développer un projet qui, on l’espère, sera accepté par le plus de gens possible.»

Modifier le zonage

Selon l’inscription au registre des lobbyistes, Réseau Sélection souhaite obtenir une modification au règlement de zonage afin de permettre l’ajout d’usages d’habitation collective, d’habitation multilogement de neuf logements et plus et institutionnel et administratif. Réseau Sélection souhaiterait également augmenter la limite permise des bâtiments à dix étages.

Le conseil de ville de Belœil a d’ailleurs adopté lundi en séance extraordinaire deux projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) pour les demandes de résidences pour aînés, en ajoutant notamment les usages demandés dans la zone. Les hauteurs maximales ont été revues de deux étages à huit et neuf étages. La mairesse Lavoie mentionne que le conseil souhaite donner une chance égale aux deux projets de voir le jour, sans favoritisme. La Ville tiendra une consultation avec ses citoyens les 18 et le 19 juillet pour obtenir les commentaires des gens.

La mairesse affirme que l’arrivée de tels projets pourra aider à atteindre les objectifs de densification de territoire exigés par le Plan métropolitain d’aménagement durable (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal. Elle mentionne que les projets pourraient également aider à régler certains problèmes de vent l’hiver sur Saint-Jean-Baptiste. «Avec un projet de cette ampleur-là, c’est sûr que la piscine va être utilisée parce qu’on donne des cours de natation et d’aquaforme. Déjà, les gens demandaient s’il y aurait un accès direct avec la piscine», dit-elle.

Questionnée sur l’impact sur la circulation automobile dans le secteur, la mairesse soutient qu’une reconfiguration de la rue Saint-Jean-Baptiste serait de toute façon nécessaire avec un accroissement de la population.

image