18 mai 2018
Mont-Saint-Hilaire
Deux projets qui n’aboutissent pas
Par: Denis Bélanger

Cette affiche peut être vue sur la rue Brunet à Mont-Saint-Hilaire. Toutefois, les projets tardent à voir le jour depuis des années. Photo: Denis Bélanger

Depuis un certain temps, les automobilistes empruntant la rue Brunet à Mont-Saint-Hilaire, près de la sortie de l’autoroute 20, peuvent apercevoir deux affiches annonçant des projets commerciaux. Les promoteurs n’ont toujours pas accouché de leur projet bien qu’ils aient été présentés à la municipalité il y a plusieurs années.

Le garage Mécanique Expert, qui a notamment pignon sur rue à Saint-Mathieu-de-Belœil, a fait installer une pancarte pour annoncer une ouverture prochaine à Mont-Saint-Hilaire ainsi que pour recruter de nouveaux employés. Il est impossible pour la municipalité de connaître exactement la date d’installation de cette affiche, car un permis n’était pas requis auparavant. Selon la Ville, elle serait installée depuis 2014 ou 2015. L’affiche peut être installée un maximum de douze mois, mais Mont-Saint-Hilaire démontre de la souplesse à cet égard, selon la porte-parole Isabelle Marnier.
Le projet est dans les cartons depuis au moins 2013. Le propriétaire Javier Vicente Izquierdo a obtenu le 18 juin 2013 l’approbation préliminaire de son projet par le conseil municipal. La construction se fait toujours attendre. On ignore les intentions de M.Vicente Izquierdo; ce dernier n’a pas rappelé le journaliste malgré plusieurs tentatives.

Rappelons que la Ville de Mont-Saint-Hilaire a fait passer en 2018 le taux général d’imposition de 1,0494 $ à 1,3992 $ par tranche de 100 $ d’évaluation. Selon le registre foncier de la municipalité, la compagnie à numéro de Javier Vicente Izquierdo doit payer environ 7000 $ en taxes municipales pour le terrain en question.

Pas de presse
À quelques centaines de mètres plus loin, on retrouve près de la garderie Les Petits Invincibles une enseigne annonçant des locaux à louer pour un bâtiment commercial. Les promoteurs du projet, qui sont également administrateurs du Club de golf La Seigneurie, ont vu leur projet de trois suites commerciales recevoir une recommandation favorable du conseil en 2014.

L’entreprise Consultants BG, qui s’occupe de la location des locaux et qui appartient à des administrateurs du Golf, confirme que la construction ne commencera qu’une fois que tous les espaces seront loués. «Il n’y a pas de presse. Nous avons plusieurs constructions sur la Rive-Sud», explique François Cadieux, de Consultants BG.

M. Cadieux assure que cette décision de l’entreprise n’est pas liée à une condition de financement. Certains promoteurs de projets ont confirmé par le passé qu’ils ne pouvaient obtenir le feu vert pour entamer la construction du bâtiment tant qu’un certain pourcentage des espaces n’avait pas été loué.

Le zonage du terrain en question, qui rapporte à Mont-Saint-Hilaire environ 6000 $ en taxes, permet les usages en restauration, hébergement, service pétrolier, commerce pétrolier et dépanneur.

Un autre projet en développement
Un autre chantier pourrait aussi se mettre en marche sur la rue Brunet. On souhaite agrandir le bâtiment abritant le siège social des Entreprises Michaudville ainsi qu’aménager une aire de stationnement. Le projet a été présenté récemment à la Ville et le comité consultatif d’urbanisme a recommandé le 1er mai dernier aux élus d’approuver le projet avec quelques conditions. Une étude géothermique doit notamment être réalisée, car l’immeuble est situé à l’intérieur de la zone à risque de glissements de terrain du cours d’eau Voghel.

image