30 août 2018
Des maires appuient le député sortant
Par: Karine Guillet
Le député sortant Simon Jolin-Barrette (en bleu) entouré d'élus de la région. photo:François Larivière

Le député sortant Simon Jolin-Barrette (en bleu) entouré d'élus de la région. photo:François Larivière

Les maires et mairesses de Mont-Saint-Hilaire, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Otterburn Park et Saint-Denis-sur-Richelieu ont donné leur appui au député sortant de Borduas, Simon Jolin-Barrette. Un appui d’abord à l’homme et au travail accompli plutôt qu’à la formation politique, nuancent-ils.

Certains élus étaient présents au coup d’envoi de la campagne du candidat de la Coalition avenir Québec. D’anciennes figures politiques étaient aussi au nombre des invités, comme l’ex-maire de McMasterville et ex-préfet de la MRC Vallée-du-Richelieu, Gilles Plante.
Marylin Nadeau, mairesse de Saint-Jean-Baptiste, dit d’abord donner son appui à l’homme derrière le député. Même chose pour le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau.
«C’est l’homme en qui je crois, renchérit M. Corriveau. Il n’y a personne qui peut faire prétendre qu’il n’a pas fait une bonne job.» Il rappelle d’ailleurs que le député a fait beaucoup pour sa circonscription, notamment en aidant Mont-Saint-Hilaire à obtenir une nouvelle école dans le secteur de la gare. Comme maire, M. Corriveau dit qu’il aurait appuyé le député sortant même s’il avait défendu les couleurs d’un autre parti.
«Tous partis confondus, les gens aiment Simon. C’est sa force. Pour moi, c’était naturel d’appuyer l’homme qu’il est, le député qu’il est.»
Les maires de Saint-Charles-sur-Richelieu et Saint-Denis-sur-Richelieu, Marc Lavigne et Ginette Thibault, donnent aussi leur appui à l’homme. M. Lavigne soutient que Simon Jolin-Barrette a été excessivement présent dans sa circonscription au cours des quatre dernières années. Il dit que ce dernier a contribué à faire progresser de nombreux dossiers. «Ça fait quatre ans qu’il travaille pour nous. Ça, on le reconnaît et on l’apprécie énormément. Si ça peut continuer pour les quatre prochaines années, tant mieux», dit-il.
De son côté, le maire d’Otterburn Park, Denis Parent, qui n’était pas présent lors du lancement de campagne de M. Jolin-Barrette, a salué le travail du député sortant et lui a aussi donné son appui, sans appuyer directement le parti politique. Il a aussi eu quelques mots positifs pour Annie Desharnais, la candidate de Québec solidaire dans Borduas.

Pas de position
Rejoint par L’Œil Régional, lundi, le maire de McMasterville, Martin Dulac, a confirmé qu’il ne prendrait pas publiquement position de l’un ou l’autre des candidats.
Le journal n’a pas pu s’entretenir avec la mairesse de Belœil, Diane Lavoie, actuellement en vacances.

*Avec la collaboration de Vincent Guilbault et Denis Bélanger

image