28 mai 2020
COVID-19
Des erreurs dans la liste des résidences touchées
Par: Sarah-Eve Charland

Photothèque I L’œil Régional ©

La liste des milieux de vie pour aînés touchés par la COVID-19, publiée par le gouvernement du Québec, a présenté de nombreuses erreurs provoquant ainsi des préjudices à des propriétaires de résidences privées pour aînés.

Publicité
Activer le son

Pendant quelques jours, la liste, compilée par le gouvernement du Québec et diffusée sur son site internet, a été indisponible. Le 14 mai, le gouvernement du Québec a mis à jour la liste. À ce moment, la Demeure Saint-Hilaire s’y est retrouvée. Pourtant, aucun cas n’avait été identifié. Quelques jours plus tard, l’établissement était retiré de la liste.

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) a fait une sortie publique afin de dénoncer les multiples erreurs dans les données que le gouvernement du Québec a compilées et diffusées.

« Il a été facile et rapide de déceler un grand nombre d’erreurs dans cette liste censée dresser un portait plus juste des éclosions dans les résidences pour aînés (RPA), s’est désolé le président-directeur général du RQRA, Yves Desjardins. Ce tableau peu fiable que diffuse le gouvernement cause de grands préjudices à la fois aux propriétaires, gestionnaires et employés des résidences pour aînés, mais surtout aux résidents et à leurs familles. Tous vivent une grande dose d’inquiétude et de stress et les données diffusées y contribuent grandement. »

Le directeur de la Demeure Saint-Hilaire, Yves Durocher, n’a pas voulu commenter la situation, mais s’est montré peu surpris des erreurs. Les RPA doivent rendre compte d’une tonne d’informations auprès du gouvernement sur une base quotidienne. « Chaque jour, nous avons des comptes à rendre sur le suivi de la COVID-19. Nous avons une résidente qui est hospitalisée présentement, effectivement, mais non décédée. De plus, elle est hospitalisée des suites d’un ACV. Rassurez-vous, il n’y a aucun cas de COVID-19 à la résidence et nous comptons bien que cela demeure ainsi. Nous continuons la distanciation, la désinfection et le port des équipements de protection », a indiqué la Demeure Saint-Hilaire sur sa page Facebook.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a reconnu les ratés dans la liste qui est mise à jour quotidiennement à 14 h. « Nous sommes effectivement au courant qu’il y a actuellement des incohérences dans la collecte des données. Nous travaillons présentement afin de donner les bons chiffres. Il y a effectivement de nombreuses disparités depuis quelques jours partout dans les établissements indiqués sur les tableaux. Nous tentons de remédier à la situation le plus rapidement possible », a mentionné le relationniste avec les médias, Robert Maranda.

image