3 octobre 2018
Des brise-glaces pour faciliter le déneigement
Par: Karine Guillet
L’équipement que souhaite acquérir Belœil.
Photo: Gracieuseté

L’équipement que souhaite acquérir Belœil. Photo: Gracieuseté

Critiquée pour le déneigement de ses rues l’an dernier, Belœil se dotera cet automne de deux brise-glaces pour les rues et les trottoirs.

Déjà adoptée par plusieurs municipalités, dont Sainte-Julie et Montréal, cette petite chenillette broie la glace en roulant. La Ville devrait acheter deux brise-glaces cet automne au coût de 66 500 $ afin de les utiliser pendant l’hiver à venir. Cet équipement est «beaucoup plus efficace, plus rapide que le sel», a expliqué la mairesse Diane Lavoie.
Belœil avait d’ailleurs souhaité en faire l’essai l’hiver passé, mais en raison du délai de livraison de cinq semaines, la ville n’aurait reçu l’équipement qu’en fin de saison. «L’hiver passé, ça a été assez difficile pour toute l’équipe de déneigement parce qu’on a eu beaucoup de verglas», a souligné Mme Lavoie.

Améliorer le déneigement
Les périodes subséquentes de gel et de dégel, l’an dernier, avaient grandement compliqué la tâche aux travaux publics. Belœil avait d’ailleurs reçu une centaine de plaintes et de requêtes citoyennes à cet effet.
En mars, la mairesse avait indiqué vouloir revoir le plan de viabilité hivernale dans son entièreté. La porte-parole de la Ville, Émilie Trinque, confirme que la Ville réfléchit à l’amélioration du plan de viabilité hivernale. Celui-ci devrait être finalisé dans les prochaines semaines. Belœil compte aussi lancer une campagne de sensibilisation à la conduite hivernale cet automne.

image