10 janvier 2017
Des beaux filons de chasse et pêche partagés à Beloeil
Par: Denis Bélanger
Des beaux filons de chasse et pêche partagés à Beloeil

Des beaux filons de chasse et pêche partagés à Beloeil

La Tournée de Films Chasse et Pêche s’arrêtera pour la première fois à Beloeil le 10 février à la salle des Chevaliers de Colomb.

L’événement sera animé par Daniel Gilbert et Norman Byrns, qui demeure   d’ailleurs à Beloeil. M. Byrns présente cette tournée depuis plus de 20 ans déjà. Daniel Gilbert s’est joint à l’aventure en 2000. Cette année, la tournée s’arrêtera dans 50 villes différentes. Norman Byrns anime aussi depuis plusieurs années les émissions Bonne chasse et Bonne pêche sur les ondes de RDS.

L’édition 2017 de La Tournée de Films Chasse et Pêche proposera aux spectateurs deux heures de films réparties en deux volets de 60 minutes et en 14 segments. Les images ont été tournées un peu partout au Canada.

«C’est vraiment un événement pour tout le monde. De nos jours, la pourvoirie est reliée à la villégiature, ce qui prend un aspect familial, assure Norman Byrns. Tous les endroits visités (pour la tournée) sont vraiment exceptionnels.»

Il y aura aussi sur place quelques exposants. La salle pourra accueillir un maximum de 250 personnes et le tiers des recettes sera versé aux Chevaliers de Colomb qui pourront à leur tour continuer d’aider la communauté. Pour plus d’info : http://www.actionchassepeche.com/html/tournee.html

Un grand chasseur et pêcheur

Norman Byrns se sert assez souvent de sa canne à pêche ou de son arme à feu pour remplir à 80% son congélateur de viandes sauvages et de poissons. Il n’a pas de préférence entre la chasse ou la pêche.

Il a chassé plusieurs espèces d’animaux dans sa vie. L’une de ses prises les plus exotiques est l’alligator, en Floride. «C’est une viande dont le goût ressemble au poulet, mais c’est coriace», dit l’amant de la nature.

Le chasseur émérite reconnaît que tous les animaux à chasser représentent leur part de difficultés et de risques. «Mais l’un des plus difficiles à chasser, selon moi, est l’orignal, à cause de la rareté.»

image