8 décembre 2017
David Leroux derrière les masques de Junior Majeur
Par: Denis Bélanger

Masque aux couleurs des Huskies de Rouyn-Noranda créé juste pour le film Junior Majeur. Photo : Gracieuseté

Spécialisé dans la création de masques de gardien de but, David Leroux, a pu mettre son talent à la contribution du film québécois Junior Majeur, qui est centré évidemment sur l’environnement du hockey.

M. Leroux a eu à préparer au total 11 masques, soit neuf représentants des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et 2 représentant les équipes nationales russe et canadienne. Un membre de la production est tombé sur une carte d’affaires de son entreprise, Diel Airbrush, dans un magasin d’équipements sportifs. «Au départ, quand j’ai été approché, il y en avait deux qui pressaient, soit les Saguenéens et les Huskies, les deux équipes prédominantes du récit du film. Par la suite, il y a eu arrêt de tournage et j’ai eu ainsi quelques mois pour faire les autres.»

David Leroux a bien aimé travaillé sur ce projet, son premier contrat pour une production télévisuelle. «C’était moins exigeant que des masques pour des vrais gardiens de buts. Ils voulaient de quoi de générique avec des logos. Habituellement, un gardien des Huskies de Rouyn-Noranda qui vient de la place voudrait avoir à titre d’exemple un building de la ville ou une vedette locale. Le but était aussi d’éviter que les jeunes hockeyeurs qui écoutent le films voient des masques blanc», ajoute M. Leroux dont l’atelier est situé à Saint-Charles-sur-Richelieu.

Rappelons que David Leroux roule sa bosse depuis plusieurs années déjà et a eu plusieurs clients de la Ligue nationale de hockey (LNH). Dernièrement, il a peint le masque de Cam Talbot des Oilers d’Edmonton. Il avait créé des masques pour les Jeux Olympiques de Sotchi, soit pour Geneviève Lacasse du Canada et l’ancien cerbère du Canadien, Jaroslav Halak qui représentait alors la Slovaquie.

À l’affiche au Québec depuis le 23 novembre, Junior Majeur raconte les tribulations et embuches que rencontre le porte-couleur des Saguenéens de Chicoutimi Janeau Trudel (Antoine Olivier) à l’aube d’être repêché par une équipe de la LNH. Il s’agit de la suite de Les Pee-Wee  3D: L’hiver qui a changé ma vie, film qui avait d’ailleurs été tourné à Mont-Saint-Hilaire.

image