26 décembre 2018
Projet immobilier Le Borduas
D’autres logements locatifs sur la 116
Par: Denis Bélanger

L’entrepreneur Cedric Gagnon et le promoteur Léon Gosselin, avec une maquette du projet, en compagnie du maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le nouveau projet immobilier mixte Le Borduas, qui sera construit sur la 116 à Mont-Saint-Hilaire sur le site de l’ancienne cantine la Frite à Mathieu, contiendra notamment 43 logements locatifs de type condo. Le projet représente un investissement d’environ 12 M$.

Selon les promoteurs du projet, le fondateur d’Axcan Pharma Léon Gosselin et Alex Bérubé, il y a un besoin de logements locatifs dans la région. La clientèle visée est les 55 ans et plus, des personnes qui veulent éviter de faire certains travaux extérieurs, mais qui ne sont pas prêtes à déménager en résidences pour personnes âgées ou encore à assumer le risque financier d’acheter un condo.

Notons qu’il s’agit d’au moins un deuxième projet majeur annoncé dans les derniers mois à Mont-Saint-Hilaire qui se tourne vers des logements locatifs. En septembre, les promoteurs du développement de la rue Saint-Georges ont dévoilé que les unités de logement seraient aussi locatives.

Le bâtiment du Borduas aura un maximum de quatre étages et une hauteur de 14 mètres. Sur un des côtés du bâtiment, il y aura trois étages pour laisser place à une terrasse avec vue sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier. La nouvelle construction respectera aussi la vision actuelle de la ville et sera construite près du boulevard, et non en retrait comme c’est souvent le cas dans le secteur du centre-ville de la 116.

Le projet proposera des commerces au rez-de-chaussée. Rien n’a encore été annoncé à cet effet, mais les promoteurs assurent qu’il s’agira de commerces de proximité, comme des professionnels, qui se glisseront discrètement dans le décor, et non pas de restaurant, de pharmacie ou d’épicerie. Il y aura également un stationnement souterrain qui sera outillé pour accueillir des véhicules électriques.

Les promoteurs espèrent que le bâtiment sera livré pour le 1er juillet. L’ancien bâtiment a été démoli cet automne et les fondations ont déjà été coulées. Signe que le projet avance bien, un lancement officiel de projet s’est tenu récemment au restaurant Le Geppetto. On assure que la moitié des logements a été déjà réservée. Le terrain du Borduas ne pourra accueillir d’autres bâtiments, mais une phase 2 pourrait se développer sur une propriété située à droite de la garderie du Cheval Blanc. D’autres noms d’artistes ont d’ailleurs été réservés pour d’autres projets. La phase 2 dépendra du succès de la première.

image