7 juillet 2021
Chants de Vielles : plus de 1000 festivaliers dans la Vallée
Par: Olivier Dénommée
Si, en 2020, c’est sur un petit ponton que les musiciens ont joué le long du Richelieu, le bateau a passablement grossi cette année! Nicolas Boulerice a laissé entendre que les performances déambulatoires sur la rivière pourraient devenir une tradition durable pour Chants de Vielles.
Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Si, en 2020, c’est sur un petit ponton que les musiciens ont joué le long du Richelieu, le bateau a passablement grossi cette année! Nicolas Boulerice a laissé entendre que les performances déambulatoires sur la rivière pourraient devenir une tradition durable pour Chants de Vielles. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Plusieurs spectacles ont été présentés à l’église de Saint-Antoine et simultanément en webdiffusion.
Photo Valérie Desmarais

Plusieurs spectacles ont été présentés à l’église de Saint-Antoine et simultanément en webdiffusion. Photo Valérie Desmarais

Sur le bateau, il a été possible d’entendre les performances des groupes Genticorum et Mélisande [électrotrad] (photo).
Photo Olivier Dénommée | L’Œil Régional ©

Sur le bateau, il a été possible d’entendre les performances des groupes Genticorum et Mélisande [électrotrad] (photo). Photo Olivier Dénommée | L’Œil Régional ©

Le samedi, Fanfarniente a animé les rues à proximité des lieux d’escale du bateau le long de la rivière Richelieu.
Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le samedi, Fanfarniente a animé les rues à proximité des lieux d’escale du bateau le long de la rivière Richelieu. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Malgré le contexte particulier qui n’a plus besoin d’explication, Chants de Vielles est parvenu à tenir la 17e édition de son festival tout en respectant les normes de santé publique. On estime à 1000 le nombre de festivaliers qui ont célébré les musiques traditionnelles, folkloriques et acoustiques d’ici et d’ailleurs dans le cadre des différentes activités tenues du 2 au 4 juillet.

Publicité
Activer le son

Cette année encore, le festival a créé plusieurs « happenings », incluant une assemblée de chanteurs le 2 juillet et une session musicale le lendemain. Chants de Vielles a aussi présenté des moments mémorables dans le cadre de la série Concerts à l’église avec des performances telles que le spectacle Confiné aux voyages avec Nicolas Boulerice et Frédéric Samson, le Duo Beaudry-Prud’homme où l’orgue de l’église Saint-Antoine-de-Padoue a pris la place du piano, ou encore la performance des Grands Hurleurs, présentée dans une nouvelle formule à quatre musiciens. Le festival a aussi pu inclure un volet international à sa programmation en diffusant, sur écran géant, les performances de quatre groupes issus de différents coins de l’Europe.

Le 3 juillet, Chants de Vielles a offert gratuitement quatre performances déambulatoires le long de la rivière Richelieu, précédée de la musique festive de la fanfare Fanfariente. En direct du bateau Longueuil V, le trio Genticorum et le groupe belœillois Mélisande [électrotrad] ont su faire danser les résidents de la Vallée-du-Richelieu par dizaine à chacune des escales. Une activité qui contribue grandement à démocratiser la musique traditionnelle dans notre région.

En somme, Chants de Vielles a dressé un bilan très positif de cette 17e édition, soutenant qu’il n’a rien perdu de sa magie et de son panache malgré les règles sanitaires moins propices aux festivités. L’organisation nous convie déjà à un 18e rendez-vous en 2022, du 1er au 3 juillet.

image