5 juin 2018
Parti Québécois dans Borduas
Cédric Gagnon-Ducharme remporte l’investiture
Par: Denis Bélanger
Cédric Gagnon-Ducharme lors de l’assemblée d’investiture. Photo: PQ Borduas

Cédric Gagnon-Ducharme lors de l’assemblée d’investiture. Photo: PQ Borduas

C’est Cédric Gagnon-Ducharme qui tentera de reconquérir la circonscription de Borduas pour le Parti québécois. L’homme originaire de Mont-Saint-Hilaire a remporté dimanche l’investiture péquiste avec 53 % des voix.

Le résultat n’a pas surpris M. Gagnon-Ducharme, qui s’attendait à une chaude lutte avec la candidate Marilou Alarie, une conseillère municipale de Saint-Bruno-de-Montarville. Cette dernière avait reçu notamment publiquement les appuis de plusieurs membres de l’exécutif, de l’ancien député de Borduas, Jean-Pierre Charbonneau, et de l’actuelle députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier. Mais de son côté, l’homme de 35 ans avait reçu l’appui de près d’une cinquantaine de militants en faveur d’un candidat local.
«Nous avons tous les deux travaillé très fort sur le terrain. Je tiens à féliciter Mme Alarie pour sa course à l’investiture. On parle de 53 % pour moi, 47 %, mais le chiffre à retenir est 100 % alors que deux équipes vont fusionner et travailler ensemble pour la prochaine élection», renchérit Cédric Gagnon-Ducharme.
Le candidat péquiste a plusieurs items qu’il veut mettre de l’avant à la prochaine campagne, et écorche au passage le bilan du gouvernement du Parti libéral du Québec, ainsi que la Coalition avenir Québec. «Ces dernières années, plusieurs services ont été coupés par les politiques d’austérité du gouvernement Couillard. On se rend compte que l’opposition de la CAQ à l’austérité n’a pas porté fruit. Dans les comtés où il y a un élu de la CAQ, les gens ont notamment moins d’accès à des soins de santé et à un médecin. Outre l’accès à un médecin, je veux militer sur l’accès à un réseau de transport en commun efficace.»
Cédric Gagnon-Ducharme reconnaît que son principal adversaire aux élections du 1er octobre sera le député sortant de la CAQ, Simon Jolin-Barrette. L’aspirant député ajoute que M. Jolin-Barrette a fait notamment preuve d’incohérence dans ses propos concernant notamment l’environnement. «Il va éventuellement falloir faire le bilan du député de Borduas.»
M. Gagnon-Ducharme devient donc aussi le troisième candidat confirmé dans la circonscription pour les élections générales. Outre M. Jolin-Barrette, Annie Desharnais a aussi annoncé sa candidature pour Québec solidaire. Des annonces à cet effet se font toujours attendre du côté des libéraux.

image