14 août 2018
Candidat péquiste
Cédric G.-Ducharme veut protéger le Richelieu
Par: Denis Bélanger

Cédric G.-Ducharme lors du Grand Splash hilairemontais. Photo: Robert Gosselin

Le candidat du Parti québécois (PQ) aux prochaines élections provinciales dans la circonscription de Borduas, CédricG.-Ducharme, propose plusieurs engagements pour assurer la protection et la pérennité de la rivière Richelieu et permettre aux citoyens de s’approprier à nouveau le cours d’eau.

«Redonner le Richelieu à tous les citoyens, voilà mon objectif. Cette rivière majestueuse a été au centre de l’histoire de notre nation et elle est un des éléments constitutifs de l’identité de notre belle région, commente l’aspirant député. Il fut un temps où le Richelieu était reconnu pour ses eaux limpides et où les gens de la grande ville venaient y passer l’été pour se baigner et y pêcher.»

Les engagements du candidat péquiste s’articulent essentiellement autour de trois axes. Il souhaite obtenir un statut patrimonial pour la rivière Richelieu afin de reconnaître son caractère exceptionnel et d’en assurer la protection et la mise en valeur. «Ce n’est pas quelque chose qui se fera à huis clos. Nous voulons inviter plusieurs intervenants dans le processus», ajoute M. G.-Ducharme.

Ce  dernier veut aussi améliorer la qualité de l’eau, en augmentant entre autres le soutien financier aux municipalités pour qu’elles améliorent leurs infrastructures d’égouts et de traitement des eaux usées. Les autres pistes de solution pour améliorer la qualité de l’eau sont l’aménagement de bassins de rétention pour ralentir le ruissellement des eaux et la mise en place d’incitatifs pour amener les agriculteurs à établir des bandes riveraines.

Vitesse
L’autre engagement est la réduction de la vitesse de navigation et une surveillance policière accrue. «En redonnant l’accès aux citoyens à la rivière, tous les usages seront permis, que ce soit la nage ou le kayak, à titre d’exemple, précise-t-il. Si toutes les mesures proposées sont mises de l’avant, on pourrait alors aménager des plages aux abords de la rivière Richelieu.»

M. G.-Ducharme a dévoilé ces engagements concernant la rivière Richelieu dimanche dernier à l’occasion du Grand Splash hilairemontais. L’organisateur de l’évènement, le conseiller municipal de Mont-Saint-Hilaire Émile Grenon Gilbert, a assuré que plusieurs personnes du monde politique avaient été invitées, incluant le députant sortant de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Simon Jolin-Barrette. Ce dernier n’a pu être présent en raison d’obligations familiales.

Le candidat du PQ promet qu’il fera d’autres annonces en matière environnementale prochainement. Il prévoit officiellement lancer sa campagne le 18 août.

image