21 juin 2018
Bientôt la gratuité du transport
Par: Denis Bélanger

Une des promesses du parti du maire Yves Corriveau lors de la dernière campagne électorale, soit la gratuité du transport en autobus pour une clientèle cible, devrait bientôt se concrétiser.

Un point à cet effet avait été inscrit à l’ordre du jour de la séance du conseil, avant d’être retiré. Le conseiller Émile Grenon-Gilbert a expliqué que la municipalité voulait se doter d’un plan de communication avant d’annoncer la nouvelle de ce projet pilote.

Des feux sonores pour non-voyants
Le comité de circulation et de sécurité (CCS) a reçu dernièrement une demande d’intégrer à l’intersection de la 116 et des rues Fortier et Saint-Georges un système de signal sonore de traverse pour les personnes non voyantes. Notons qu’une étude a été réalisée pour le réaménagement de cette intersection et qu’elle a été déposée au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports. Le CCS recommande que l’ajout du signal sonore soit intégré au projet de réaménagement de cette intersection. Rappelons qu’un signal sonore a déjà été réalisé à l’intersection du boulevard Honorius-Charbonneau, de la 116 et de la rue Radisson.

Traverse piétonnière peu sécuritaire
La traverse piétonnière de l’intersection de la rue du Massif et du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier n’est pas assez sécuritaire selon une citoyenne qui s’est tournée vers le comité de circulation et de sécurité (CCS). On y retrouve un feu de circulation, mais le temps de traverse n’est pas assez long de l’avis de la dame. Elle avance que les automobilistes croisent le trajet des piétons alors que ceux-ci sont engagés dans la traverse. Elle souhaite que la traverse soit protégée tout au long du trajet et que les automobilistes ne puissent plus effectuer de virage durant la traverse de piétons. La Ville de Mont-Saint-Hilaire a demandé au ministère des Transports de prolonger le temps de traverse.

Un panneau de signalisation
À la suite d’une demande citoyenne, la Ville a demandé au Gouvernement du Québec pour que soit installé un panneau indiquant que la rue Raymond-Dupuis n’est qu’à une seule voie et que l’usage de l’accotement de droite est interdit à l’intersection du chemin des Patriotes. Rappelons qu’une citoyenne avait reçu dernièrement une contravention pour avoir utilisé l’accotement. Des actions devraient être prises à cet égard. Selon la porte-parole Isabelle Marnier, il devrait y avoir un panneau ainsi que du marquage au sol

image