19 juin 2015
Beloeil | Un été riche en activités en dépit de l’austérité
Par: L'Oeil Régional
Le groupe Fubuki Daïko, basé à Winnipeg, débarquera avec leurs tambours japonais traditionnels, le 23 juillet, au parc des Patriotes, à Belœil.

Le groupe Fubuki Daïko, basé à Winnipeg, débarquera avec leurs tambours japonais traditionnels, le 23 juillet, au parc des Patriotes, à Belœil.

CUTLUREL. Malgré l’abolition de certaines activités en raison des compressions budgétaires, visiteurs et résidents de Belœil auront tout de même de quoi occuper leur été, et ce, souvent sans débourser un sou.

Le cinéma en plein air, les Rendez-vous des cigales, les spectacles sur le parvis de l’église sont des activités qui feront leur retour pour la saison estivale.

Le rendez-vous des cigales propose cinq spectacles en plein air les jeudis à 19h30, au parc des Patriotes. Le quatuor électro-trad Mélisande lancera le bal le 9 juillet. Deux semaines plus tard, d’énormes tambours japonais traditionnels feront vibrer Belœil avec le groupe Fubuki Daïko basé à Winnipeg. La série de spectacles se clôturera le 6 août avec la formation folk de Trois-Rivières, Bears of Legend.

Parvis et bibliothèque

Du côté des spectacles sur le parvis, l’église Saint-Matthieu sera l’hôte d’une série de matchs d’improvisation. L’Harmonie Léonardo Da Vinci bouclera la saison en musique, le 8 août.

L’art sur goudron revient cette année, le 4 juillet, tout comme le festival des artistes récupérateurs Kaput qui se tiendra les 29 et 30 août. Le samedi 11 juillet, le Vieux-Belœil accueillera une trentaine de peintres qui peindront en direct en s’inspirant de l’environnement du moment.

La bibliothèque municipale n’est pas en reste avec un club de lecture estival pour les 5 à 12 ans et des activités de contes. Pour les adultes, le service de la bibliothèque offre une soirée de poésie et un atelier de photographie. Le Biblioparc sera lancé le 27 juin.     

Pour de plus amples informations, culture.beloeil.ca.

Ce qui ne reviendra pas

La Ville de Belœil a pris la décision de couper dans quelques activités à la suite des compressions infligées aux municipalités par le gouvernement Couillard, l’automne dernier.

Ainsi, le marché public du Vieux-Belœil ne reviendra pas cette saison. Dans nos pages, en décembre dernier, la mairesse Diane Lavoie avait expliqué cette décision par les achats qui n’étaient pas au rendez-vous, bien qu’il y avait eu un bon achalandage.

La fête de quartier du parc du Petit-Rapide et les veillées autour du feu ont aussi passé au couperet. Il reste deux fêtes de quartier, dont une sous le thème de la mer. Au parc Eulalie-Durocher, le 10 juillet, les enfants pourront s’initier à la nage avec une queue de sirène.

La fête familiale se tiendra pour sa part le 12 septembre au parc Lorne-Worsley.

 

image