16 mars 2018
BBA se refait une beauté à coups de millions
Par: Denis Bélanger

La firme d’ingénierie BBA investira cette année un peu plus de 4,7 M$ pour rénover son siège social de Mont-Saint-Hilaire, situé au 375, boulevard Sir-Wilfrid-Laurier.

Le projet comprend notamment l’ajout de douches, l’aménagement d’une cafétéria/salle à manger ainsi que l’aménagement d’une terrasse au 2e étage, sur le toit, et l’ajout de deux issues de secours. La direction de BBA inaugurera à cet étage le Café Banville en hommage à l’un de ses fondateurs.

Les travaux toucheront aussi l’enveloppe extérieure du bâtiment, selon le permis de construction, dont L’Œil Régional a obtenu copie et qui a été octroyé en janvier. Le montant du permis s’élève à 10 427,55 $. Notons que c’est le Fonds de placement immobilier Cominar, et non BBA, qui est propriétaire du bâtiment.

Exécutés par les Entreprises Charta, un entrepreneur de Lachine, les travaux ont commencé en début d’année et la première phase, qui touchait le premier étage, devrait se terminer en mars. Deux autres phases suivront pour se terminer au plus tard le 31 octobre, mais la direction a bon espoir que les travaux seront terminés dès septembre.

Les travaux permettront à l’entreprise de rapatrier au siège social tous les employés se trouvant dans l’édifice situé sur Honorius-Charbonneau, à côté du marché Métro. L’entreprise prévoit quitter les lieux, appartenant également à Cominar, vers juin. BBA maintiendra toutefois ses bureaux situés sur la 116 à Mont-Saint-Hilaire dans l’édifice abritant notamment le Super Club Vidéotron.
«Nous voulons miser sur la collaboration et une méthode de travail adaptée, commente la directrice du marketing et des communications, Roseline Simard. Il est question aussi de mobilité de travail; les gens peuvent amener leur travail partout. Nous modifions l’environnement de tous nos espaces de travail. La cafétéria aura une vocation multiple. On pourra y aller avec des écrans. Il y aura aussi des banquettes pour des rencontres, conférences. Nous voulons aussi donner des espaces plus agréables pour luncher [avec la terrasse].»

Le siège social de BBA est le deuxième bâtiment de l’entreprise à subir une cure de rajeunissement. La direction a d’abord entamé le processus dans les bureaux de Montréal. «Le design datait d’une vingtaine d’années, souligne le président André Allaire. Dans le but de se moderniser, on a étudié une façon de construire des bureaux plus plaisants et nous avons fait quelques essais. Les autres bureaux vont suivre. C’est important, l’atmosphère de travail. Le travail en ingénierie se fait de plus en plus en collaboration».

BBA compte maintenant près de 800 employés et possède également des bureaux à Montréal, à Vancouver, à Toronto et aux États-Unis.

image