9 septembre 2021
Élections municipales à Mont-Saint-Hilaire
Au tour de Mouvement citoyen de présenter sa plateforme électorale
Par: Denis Bélanger

Carole Blouin en compagnie de ses candidats. Photo gracieuseté

Le parti Mouvement citoyen et sa chef et candidate à la mairie de Mont-Saint-Hilaire, Carole Blouin, proposent aux électeurs 26 actions concrètes articulées autour d’une douzaine d’orientations et de quatre priorités, soit la gouvernance, le service aux citoyens, la participation citoyenne et l’environnement.

Publicité
Activer le son

« Ce programme est le fruit d’une démarche visant les principes de l’intelligence collective. Nous avons un comité du parti, composé de membres fondateurs et de candidats. Nous avons aussi mis en place un comité de travail pour le programme. Après des aller-retour entre les deux comités, nous avons fait des consultations auprès des membres pour ainsi pouvoir apporter d’autres modifications au programme », rapporte Mme Blouin, qui a été invitée par le journal à présenter et défendre son programme.

Environnement

Les engagements sont nombreux sous la trame environnementale. Carole Blouin souhaite notamment établir des seuils maximaux à la densification imposée. Elle veut aussi préserver le paysage unique du secteur du chemin de la Montagne où l’avenir des terrains zonés blancs préoccupe les citoyens depuis des années. « Dans le plan métropolitain d’aménagement, il est prévu qu’on puisse obtenir un statut particulier et des mesures d’exception. Nous avons comme hypothèse que nous ne sommes pas allés au bout de ces démarches et nous voulons justement le faire. Pour préserver la montagne et éviter un fort achalandage, nous suggérons d’utiliser à bon escient d’autres espaces verts qui pourraient être utilisés par les gens. »

La formation politique veut aussi faciliter l’accès à la rivière Richelieu. Carole Blouin avance d’ailleurs qu’une proposition citoyenne a attiré leur attention. « C’est un projet amené par un comité de gens du vieux village. Ce serait une promenade qui irait jusqu’à la rue Saint-Henri, devant l’église. »

Du côté de la saine gouvernance, Mouvement citoyen veut adopter une démarche d’amélioration continue ainsi que doter la Municipalité de conditions favorables pour attirer des entreprises à valeur ajoutée et à caractère écologique. L’adoption d’un mécanisme souple de traitement des plaintes se retrouve aussi sur la liste des actions proposées. « Il y en a un en ce moment, mais il est très peu efficace d’après ce qu’on entend. »

Services aux citoyens

Le parti propose plusieurs pistes de solution pour répondre aux besoins des jeunes, des familles et des aînés. L’accès à une propriété ou à un logement, le soutien adéquat aux organismes, l’amélioration des patinoires extérieures et une facilitation de l’accès aux services en lignes font notamment partie des engagements proposés dans cette thématique. Carole Blouin veut aussi s’investir dans la création d’un centre sportif régional. « Nous sommes en faveur de regroupement de la sorte, tout en conservant notre identité. Nous voulons que ce soit situé au meilleur endroit pour la région. Tant mieux, évidemment, si c’est à Mont-Saint-Hilaire. »

Mme Blouin a aussi à cœur la création d’un lieu de convergence au cœur de la ville, l’embellissement du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et la sécurisation des traverses piétonnières. « Nous voulons un centre-ville convivial pour devenir un lieu de rassemblement et créer un sentiment d’appartenance. »

Participation et gouvernance

Pour ce qui est de la participation citoyenne, la formation politique projette d’adopter une politique spécifique à cet effet. « Nous voulons établir un dialogue et être à l’écoute. Notre politique de participation ne se limite pas qu’à la consultation. Nous voulons établir des comités de quartier et on pourrait aller chercher au besoin des budgets pour ça», renchérit l’aspirante mairesse.

La plateforme électorale de Mouvement citoyen ne fait toutefois aucune mention du compte de taxes. « Le taux de taxes va suivre l’inflation. Évidemment, il va falloir se donner les moyens de nos rêves. Si nous ne voulons pas augmenter les taxes, la liste d’épicerie devra diminuer. Nous avons volontairement exclu le taux, car cela va dépendre ce qu’on choisit comme développement en société. Nous avons déjà une taxe spéciale sur le pavage et on s’engage à la maintenir. »

image