26 août 2015
Xavier Barsalou-Duval, Bloc québécois
Par: L'Oeil Régional
Le député du Bloc québécois dans Pierre Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou Duval.

Le député du Bloc québécois dans Pierre Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou Duval.

TC Media vous propose cette semaine des portraits éclairs des candidats de trois des cinq principaux partis de la circonscription remodelée et rebaptisée Pierre-Boucher–Les-Patriotes–Verchères qui comprend notamment les villes de Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieu-de-Belœil.

Âge

26 ans

 

Lieu de résidence  

Boucherville. Il y vit d’ailleurs depuis sa naissance.

 

Formation académique

Maîtrise en administration des affaires (UQTR, 2012), baccalauréat en sciences comptables (UQTR, 2010)

 

Emploi actuel (ou que vous occupiez avant le déclenchement des élections)

Enseignant en comptabilité et en administration au Collège Gérald Godin & collège CDI

 

Autres expériences professionnelles

Vérificateur comptable chez Gallant & associés ainsi que chez Fauteux, Bruno, Bussières, Leewarden CPA

 

Expérience en politique

Président du Forum Jeunesse du Bloc québécois (2012-2015), président de l’Association du Bloc québécois de Longueuil – Pierre-Boucher 2013-2014, membre des exécutifs du Bloc québécois et du Parti québécois de sa circonscription (2009-2015), président du Forum Jeunesse du Bloc québécois de la Montérégie (2010-2012).

 

Pourquoi vous êtes-vous présenté à cette élection?

«Je suis quelqu’un d’impliqué dans mon milieu. J’ai accumulé un bon bagage de connaissances tant au niveau professionnel que politique. Je me suis engagé en politique, car je crois qu’il est important de défendre les intérêts de la circonscription et l’indépendance auprès des instances fédérales.»

 

Quelle est votre priorité pour la circonscription?

 «Assurer une présence assidue auprès des organismes et des citoyens de la circonscription et travailler à contrer le transport du pétrole des sables bitumineux sur notre territoire.»

 

 Fait inusité sur votre propre personne  

 «Au référendum de 1995, dans la cour d’école, mes amis et moi ciblions les professeurs qui ne s’affichaient pas clairement pour le OUI pour les convaincre de voter pour faire du Québec un pays.»

 

image