31 mai 2017
Winners à Belœil
Par: Karine Guillet
Le magasin pourrait occuper environ la moitié de cet espace, selon les élus de Belœil.

Le magasin pourrait occuper environ la moitié de cet espace, selon les élus de Belœil.

Un magasin de la chaîne Winners devrait occuper une partie des locaux de l’ancien Canadian Tire, sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, ont affirmé les élus de Belœil. Le fonds de placement immobilier Cominar, propriétaire de la bâtisse, ne confirme pas la nouvelle, puisqu’aucune entente n’est encore finale.  

Cominar a confirmé être en discussion avec des clients potentiels pour occuper les locaux vacants, sans les nommer. La compagnie TJX, qui opère Winners, a préféré ne pas confirmer l’ouverture d’une nouvelle succursale dans les environs. La porte-parole indique que la chaîne préfère attendre l’ouverture imminente pour annoncer un nouveau magasin.

Le conseil municipal de Belœil a approuvé le plan d’implantation pour la transformation intérieure et extérieure du bâtiment. Selon Guy Charon, vice-président exécutif, vice-président, commerce de détail chez Cominar, le bâtiment devrait effectivement subir des travaux majeurs dès cette année qui devrait rendre le bâtiment «méconnaissable». Les trois façades du bâtiment subiront des transformations, en conservant la même superficie. Les quais de réceptions seront aussi reconfigurés.

«La bâtisse a fait son temps, explique M. Charron. Canadian Tire est très heureux de faire partie du Mail dans les anciens locaux du Zellers, mais en ce qui nous concerne, il fallait trouver une autre vocation à ce bâtiment-là.»

M. Charon confirme que les locaux du Canadian Tire seront occupés par plus d’un commerce. Selon le conseil municipal, la partie du local avec les portes de garage restera vacante pour le moment, mais l’arrivée d’un autre commerce pourrait s’annoncer.

Besoin criant

Le fonds de placement immobilier Cominar, propriétaire du Mail Montenach, avait mis la main sur ce local pour 3,6 M$ il y a deux ans. La Ville avait d’ailleurs rencontré le nouveau propriétaire à ce moment pour lui faire part des besoins commerciaux de la région. La mairesse Diane Lavoie avait à l’époque fait savoir qu’elle souhaitait qu’un commerce de détail de type familial s’installe dans ce local, étant donné le manque dans ce secteur économique.

«Ça fait longtemps qu’il est travaillé ce dossier-là et nous sommes très heureux d’avoir enfin un magasin à rayons pour les citoyens de Belœil», a indiqué Mme Lavoie.

Les consommateurs de la région réclamaient depuis longtemps une grande surface de type familiale

Selon une étude réalisée par la firme Altus en 2012, près des 72 % des achats pour des vêtements se réalisaient à l’extérieur de la région. Le secteur du vêtement, avec celui du meuble, des articles pour la maison et des articles de sports, livres et musique, était parmi les secteurs où les pertes commerciales étaient les plus élevées.

Tous secteurs confondus, 38 % des achats s’effectuaient à l’extérieur du territoire en 2012, ce qui représente 276 M$ annuellement. Parmi les raisons invoquées par les consommateurs pour acheter à l’extérieur, 43 % avaient mentionné le manque de choix de boutique et 30 % l’impossibilité de trouver le produit recherché.

image