1 novembre 2017
Vision Citoyenne questionne une communication de la Ville
Par: Denis Bélanger
Vue aérienne de la zone A-16 et des environs. Photo: Gracieuseté.

Le parti Vision Citoyenne tient à faire le point sur le communiqué paru la semaine dernière par la Ville de Mont-Saint-Hilaire concernant les recommandations du groupe de travail sur l’encadrement et l’urbanisation des Montérégiennes. 

«Le communiqué annonce des recommandations qui n’ont pas encore été déposées et il a été impossible de connaître la date à laquelle elles le seront et la date à laquelle la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) y répondra. Nous sommes en présence d’un non-événement», souligne le parti politique par voie de communiqué.

Le maire sortant Corriveau affirme que les recommandations, si elles sont acceptées par la CMM, constitueront une base solide à l’élaboration des options retenues par le comité de suivi sur l’avenir de la zone A-16 (CAZA-16). Ce comité, dont les travaux sont suspendus pendant la période électorale, n’a pas encore retenu d’options et plusieurs étapes de ses travaux ne sont pas réalisées. Selon Vision Citoyenne, on se trouve face à une situation hautement hypothétique et loin d’une conclusion finale.

«Comment se réjouir ou accorder de la crédibilité à une nouvelle qui n’en est pas une, annoncée prématurément, en pleine campagne électorale, poursuit le camp de Vision Citoyenne. Cette communication maladroite soulève des doutes, surtout face à l’apparition récente d’affiches faisant la promotion du plan d’urbanisme durable préparées par la Ville de Mont-Saint-Hilaire et côtoyant allègrement les affiches électorales du parti au pouvoir.»

De son côté, Louis Toner, candidat de l’équipe Vision Citoyenne, affirme bien connaître les enjeux du dossier de la zone A-16. Il rappelle qu’il a participé au comité de citoyens de la zone A-16, lequel a contribué à trouver les pistes de solution dans ce dossier. De plus, il siège au comité CAZA-16 de la Ville de Mont-Saint-Hilaire et est prêt à faire progresser le dossier tant au niveau de la MRC que de la CMM.

image