24 novembre 2015
Village de la gare: un bâtiment commercial en 2016
Par: L'Oeil Régional
Une équipe s'affaire à installer les pieux en vue de la construction d'un bâtiment commercial au Village de la gare.

Une équipe s'affaire à installer les pieux en vue de la construction d'un bâtiment commercial au Village de la gare.

AFFAIRES. Le Village de la gare, à Mont-Saint-Hilaire, verra finalement l’implantation de son premier bâtiment commercial en 2016.

Certaines modalités restent encore à être ficelées avant de connaître les détails sur l’aménagement du projet, mais le Groupe Lobato ainsi que le maire Yves Corriveau confirment l’arrivée d’un immeuble commercial pour l’an prochain.

Depuis quelques jours, une équipe est sur le terrain, situé face à la gare de train, pour installer des pieux.

Les futurs locataires ne sont pas encore connus. «J’ai beaucoup de propositions, mais je n’ai rien de confirmé», indique le directeur des ventes du marketing au Groupe Lobato, Léopold Ste-Marie. L’immeuble pourrait avoir un seul occupant, mentionne-t-il.

Le projet commercial au Village de la gare comprend trois bâtiments. L’échéancier de construction des deux autres immeubles n’a pas encore été fixé. «C’est au besoin. C’est-à-dire que nous chez Groupe Lobato on bâtit quand on a des locations. Sinon, on ne bouge pas», explique M. Ste-Marie.

Le maire se réjouit

M. Ste-Marie affirme qu’il y a toujours des discussions avec la Ville, notamment, pour la grandeur, l’emplacement du bâtiment et concernant l’aménagement d’une place publique. La Ville souhaite, par exemple, orienter la place publique de façon à avoir une vue exceptionnelle sur la montagne. Elle veut aussi que l’éventuelle place publique soit facile d’accès pour les piétons et les cyclistes.

Yves Corriveau dit que la Ville travaille pour donner les autorisations au mois de décembre. Le maire se réjouit de la venue de ce premier bâtiment commercial.

Il ose espérer qu’avec le premier bâtiment, les deux autres immeubles commerciaux vont suivre rapidement.

 

Prolongement du boulevard

En 2014, un premier projet de développement commercial avait été déposé, mais celui-ci a été retardé en raison d’une possibilité d’aménager une traverse pour les autos afin d’enjamber la voie ferrée, soit le prolongement du boulevard de la Gare, expose M. Corriveau.

Certaines modifications ont été demandées au promoteur sur le plan de l’architecture afin de prendre en considération un éventuel prolongement du boulevard.

image