15 juin 2017
Vers une régie intermunicipale des services incendie
Par: Denis Bélanger
Vers une régie intermunicipale des services incendie

Vers une régie intermunicipale des services incendie

Les municipalités de Belœil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathieu-de-Beloeil devraient régionaliser leurs services de sécurité incendie. Une annonce devrait être faite le 20 juin.

L’un des premiers signes de l’imminence d’une fusion des pompiers est apparu le 5 juin alors que les municipalités d’Otterburn Park et de Mont-Saint-Hilaire ont décidé de se partager les services d’un seul directeur. «C’est une demande d’Otterburn Park. On sait qu’on regarde la possibilité de regrouper les services incendie», déclare le maire de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau. «Est-ce qu’Otterburn va embaucher un directeur puis s’embarquer par la suite d’un processus de régionalisation? C’était sage de la part de la municipalité de venir nous voir pour de l’aide (après que son directeur des incendies ait annoncé son départ).»

La mairesse d’Otterburn Park, Danielle Lavoie, a été plus directe : «Cette décision (de partager les services d’un directeur incendie) s’inscrit dans le processus de régionalisation des services de sécurité incendie.»

Autre signe que les discussions vont bon train dans ce dossier; les différentes parties concernées ont déjà indiqué qu’elles souhaiteraient avoir une ressource de l’extérieur pour occuper la direction des services regroupés. Le porte-parole officiel des élus dans ce dossier et maire de McMasterville, Gilles Plante, a toutefois mentionné que les directeurs des services municipaux demeureraient à l’emploi.

«Nous sommes rendus dans un stage où ça nous prend les résolutions des villes. Présentement, ça s’enligne dans le bon sens. Nous avons rencontré chacun le personnel des services incendie», ajoute M. Plante.

Détails de l’entente de partage du directeur

Otterburn Park a perdu son directeur du service de sécurité incendie, John Thompson, qui a quitté ses fonctions le 31 mai pour se concentrer sur le développement d’un nouveau poste au sein de l’entreprise Galvano, à Belœil. Embauché comme directeur de service le 4 mai 2010, M. Thompson touchait un salaire de 20 000 $ à son départ.

Le directeur actuel du service de sécurité incendie de Mont-Saint-Hilaire, Jean Clément, gèrera donc également les effectifs incendie d’Otterburn Park. L’entente de deux ans n’entraînera toutefois pas d’augmentation salariale. Otterburn Park défrayera environ 19 000 $ pour l’année 2017 du salaire de M. Clément, qui s’élève annuellement à 97 982 $. En vertu de cette réorganisation, Otterburn Park a également nommé son pompier Mario Lacombe à des fonctions supérieures d’adjoint opérationnel intérimaire. M. Lacombe était chef de division à la prévention.

La décision de confier le service de sécurité incendie d’Otterburn Park au directeur de Mont-Saint-Hilaire n’a pas fait l’unanimité au sein du conseil d’Otterburn Park. Les conseillers Luc Lamoureux, Jean-Marc Fortin et Sophie Bourassa se sont opposés au projet lors de la séance extraordinaire du conseil. Selon M. Lamoureux, les élus n’étaient pas nécessairement contre la proposition, mais plutôt en désaccord avec le fait de prendre une décision rapidement sans avoir accès à toute l’information dans le dossier. La mairesse Danielle Lavoie a dû ainsi trancher le vote pour faire passer la résolution.

image