8 septembre 2017
Vers un regroupement des offices de logements sociaux
Par: Denis Bélanger
Bureaux de l’OMH de Beloeil. Photo: Denis Bélanger

À l’instar de plusieurs villes de la province, six municipalités de la région travaillent au regroupement de leur office municipal d’habitation (OMH), organisme qui gère les logements sociaux. Le projet formel n’a pas encore été déposé en raison d’un point de divergence entre les Villes et la Société d’habitation du Québec (SHQ).

Plus précisément, le projet entraînerait la fusion des OMH de Belœil, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Jean-Baptiste. Notons que McMasterville et Otterburn Park se partagent les services de la même directrice, tandis que l’OMH de Saint-Jean-Baptiste est présentement administré par le directeur de l’OMH de Saint-Hyacinthe. La nouvelle entité, dont les bureaux administratifs seraient situés au siège social de la MRC de la Vallée-du-Richelieu, à McMasterville, aurait sous sa responsabilité 538 logements, aux s’ajoutent 53 subventions de réduction de loyer.
Le point qui préoccupe les municipalités, selon le maire de McMasterville et préfet de la MRC de la Vallée-du-Richelieu, Gilles Plante, est la reconnaissance de niveau 5 de la nouvelle entité. «Là, nous n’aurions qu’une reconnaissance de niveau 4. Le montant de la subvention n’est pas le même. La SHQ ne veut pas notamment inclure dans le regroupement le projet Habitat Vermeil.»
Mis sur pied par l’Association des personnes handicapées de la Vallée-du-Richelieu, le projet Habitat Vermeil propose des logements adaptés à prix modiques dont l’administration relève de l’OMH de Mont-Saint-Hilaire. La SHQ estime que le projet Habitat Vermeil n’a pas à faire partie du regroupement, car c’est un organisme à but non lucratif. «Nous gérons ces résidences depuis 1999, explique la directrice générale de l’OMH de Mont-Saint-Hilaire, Élisabeth Roberge. Nous avions fait par le passé des démarches pour que le projet Habitat Vermeil soit intégré à notre organisme. Mais il n’y avait pas eu de suite».
Mme Roberge, le maire de Mont-Saint-Hilaire Yves Corriveau ainsi que Gilles Plante doivent rencontrer prochainement les représentants de la SHQ pour discuter de ces points. «Nous attendons cette rencontre pour déposer le projet. [Le plan d’affaires] est prêt», ajoute M. Plante.
D’autres fusions
D’autres OMH sur le territoire de la MRC doivent se regrouper, dont celles de Saint-Denis-sur-Richelieu et de Saint-Antoine-sur-Richelieu avec sept autres OMH, pour former l’OMH de la MRC des Maskoutains et d’Acton, avec l’OMH de Saint-Hyacinthe. La nouvelle entité comprend aussi les organismes de logements sociaux de Saint-Hyacinthe, Sainte-Madeleine, Acton Vale, Upton, Saint-Pie, Sainte-Hélène-de-Bagot et Sainte-Dominique. Saint-Denis et Saint-Antoine se sont tournées vers la MRC des Maskoutains, plutôt que la Vallée-du-Richelieu, car ces municipalités ne font pas partie de la Communauté métropolitaine de Montréal.

image