14 avril 2017
Une troisième année réussie pour le Salon Week-end Santé
Par: L'Oeil Régional
Porte-parole du Salon Week-end Santé, le comédien Yan England a donné une conférence sur l’intimidation.

Porte-parole du Salon Week-end Santé, le comédien Yan England a donné une conférence sur l’intimidation.

La chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR) dresse un bilan positif du Salon Week-end Santé tenu du 7 au 9 avril au Complexe sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire et confirme que l’évènement reviendra en 2018 pour une quatrième édition.

L’évènement a commencé le vendredi avec la tenue de la première édition de la   Course aux flambeaux. Le président d’honneur du Salon, Yves Corriveau et la mairesse de Beloeil, Diane Lavoie, ont pris le départ à 20h, devant l’hôtel de ville de Mont-Saint-Hilaire.

Les 120 participants ont traversé le pont Jordi-Bonnet à la lueur des flambeaux jusqu’à l’hôtel de ville de Beloeil, où les attendaient musiciens, djembés, du chocolat chaud et un feu de joie. Puis, après une petite pause bien méritée, les participants reprenaient la course vers Mont-Saint-Hilaire. L’expérience devrait être répétée l’année prochaine. La  CCIVR remettra une partie des profits de la course à l’Arc-en-ciel, organisme qui  a pour mission de prévenir les dépendances.

Un salon de qualité

Le Salon a suivi samedi et dimanche.  Selon la CCIVR, la population a souligné la très grande qualité des exposants alors que le plancher d’exposition était rempli à pleine capacité, avec 33 % de plus de kiosques qu’en 2016. Cette année, le Salon recevait sa plus belle variété d’exposants en nutrition, activités sportives, cours pour enfants ou soins thérapeutiques dans un parcours aéré depuis le réaménagement de la zone ACTION.  Près de la moitié des exposants ont d’ailleurs tenu à réserver leur emplacement pour l’année prochaine et à confirmer leur participation pour 2018.

L’achalandage s’est maintenu, pour le plus grand bonheur des organisateurs, malgré une participation plus timide le samedi après-midi, probablement attribuable à la température maussade. Mais cette légère baisse a été corrigée par un dimanche au-delà des attentes, alors que les conférenciers ont attiré encore plus de monde que prévu. On a  noté un vif intérêt pour les conférences gratuites. Plusieurs gros noms ont probablement contribué à attirer des gens au Salon, tels que Richard Béliveau et Hugo Girard.  

 

 

image