6 avril 2021
Une soixantaine de cas de COVID-19 l’école Ozias-Leduc
Par: Sarah-Eve Charland
L’école secondaire Ozias-Leduc, à Mont-Saint-Hilaire
Photothèque L’Oeil Régional

L’école secondaire Ozias-Leduc, à Mont-Saint-Hilaire Photothèque L’Oeil Régional

La fermeture de l’école secondaire Ozias-Leduc de Mont-Saint-Hilaire se poursuivra au moins jusqu’au 11 avril. Après un dépistage massif, la Santé publique a détecté près d’une soixantaine de cas de COVID-19, dont plusieurs variants.

Publicité
Activer le son

La moitié des cas touchent les élèves de 4e secondaire ainsi que sept enseignants et un membre du personnel. La Santé publique a effectué un dépistage massif les 30 et 31 mars, ainsi que le 1er avril. Elle y a effectué 1106 prélèvements.

Les membres du personnel qui ont été infectés par la COVID-19 ou qui ont été en contact étroit avec un cas positif ont reçu la consigne de s’isoler selon les directives ministérielles.

L’école est fermée depuis le 29 mars et le restera jusqu’au 11 avril. Entre-temps, les cours seront donnés en ligne. Le retour en classe est prévu le 12 avril. Il pourrait y avoir d’autres consignes d’isolement en fonction de l’évolution de l’éclosion.

À l’école Polybel, on a aussi répertorié huit cas. Deux groupes ont été fermés par prévention. Depuis le début de l’année scolaire, le Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP) a identifié 40 cas à cette école. Dix groupes ont été fermés en prévention depuis le début de l’année scolaire.

« Depuis la rentrée, les membres de l’équipe-école assurent un suivi rigoureux des directives des autorités de la Santé publique, sensibilisent les élèves et interviennent auprès d’eux au besoin. Dès que l’école est informée qu’une personne a reçu un résultat positif à un test de COVID-19, elle travaille en étroite collaboration avec la Santé publique pour les actions à poser à l’école et les communications à transmettre aux parents », souligne la porte-parole du CSSP, Lyne Arcand.

image