16 décembre 2020
Concours littéraire La RéCIcréation
Une seconde édition couronnée de succès
Par: Olivier Dénommée
Le Grand prix RéCIcréation a été remis à Laurence Garon, 11 ans d’Otterburn Park, pour son texte La pierre du temps.
Photo gracieuset�

Le Grand prix RéCIcréation a été remis à Laurence Garon, 11 ans d’Otterburn Park, pour son texte La pierre du temps. Photo gracieuseté

Pour une deuxième année, le concours littéraire du Capitaine Bonhomme, La RéCIcréation, a stimulé l’imaginaire des jeunes de la Vallée-du-Richelieu et les a convaincus de partager un récit, un haïku ou une bande dessinée de leur cru. Et même si les lauréats ont été dévoilés samedi dernier par vidéoconférence Zoom, l’esprit était bel et bien à la fête, remarque avec plaisir la fondatrice du concours, Mireille Noël.

Publicité
Activer le son

« Ça a super bien été et ça a été pas mal drôle dans ce format-là. Plus d’une trentaine de personnes étaient présentes en visioconférence et on a pu présenter chaque lauréat et voir leurs réactions lorsqu’ils ont appris qu’ils avaient gagné », raconte Mireille Noël, fière d’avoir attiré pas moins de 23 participants pour la deuxième édition de son concours littéraire adressé aux enfants de la MRC de la Vallée-du-Richelieu.

Pour l’occasion, huit lauréats, deux mentions et deux coups de cœur ont été dévoilés, mais la grande qualité des textes a donné du fil à retordre aux trois juges, Marie-Andrée Leclerc, Richard Lynch et Jacquie Patenaude. « Ça a été tout un défi pour eux de choisir les lauréats! Et comme c’était la première fois qu’on acceptait la bande dessinée, on a eu de belles surprises dans cette catégorie », confirme l’instigatrice du concours.

La liste des lauréats
Parmi les coups de cœur, on retrouve deux récits : Les princesses et le Rococovirus, signé Léa St-Jean et Ophélie St-Jean (12 et 8 ans, Otterburn Park), et Le lutin malveillant de Maïmuna Gils-Abousalem (9 ans, Mont-Saint-Hilaire). Les mentions vont à Le monde, un haïku libre de Léa Roy (12 ans, Otterburn Park), et à la bande dessinée Youki va s’amuser par Thim Lessard-Grangé (7 ans, Saint-Basile-le-Grand).

Dans la catégorie Haïkus/MRC Vallée-du-Richelieu, la première place revient à Le pingouin de Matéo Sicard (7 ans, Belœil). Dans la catégorie Récits/MRC Vallée-du-Richelieu, les textes gagnants sont La future maison de Dracula d’Ethan Lessard-Grangé (9 ans, Saint-Basile-le-Grand) et Le confinement de Marcel de Marion Douaire (11 ans, Mont-Saint-Hilaire), respectivement en première et deuxième position.

La catégorie Récits/Ville de Mont-Saint-Hilaire/Capitaine Bonhomme récompense quant à elle Le petit garçon qui aimait voyager de Thomas Morin (8 ans, Otterburn Park) et Larmina et le dragon de Frédérique Marois (7 ans, Otterburn Park), respectivement en première et deuxième place. La catégorie Bandes dessinées/Ville de Mont-Saint-Hilaire/Capitaine Bonhomme couronne aussi deux lauréats : Thomas Boucher (11 ans, Mont-Saint-Hilaire) en première position pour Piger et Charlotte Brunet (11 ans, Otterburn Park) en seconde pour Une rencontre inattendue.
Finalement, le Grand prix RéCicréation a été remis à Laurence Garon (11 ans, Otterburn Park) pour son texte La pierre du temps. « Ce texte en particulier est sorti du lot unanimement auprès des trois juges. Il est original et très bien construit », souligne Mme Noël.

Les lauréats se sont partagé une bourse globale de 1000 $ à l’issue de cette belle activité. Les organisateurs du concours remercient leurs partenaires, la MRC de la Vallée-du-Richelieu, la Ville de Mont-Saint-Hilaire, le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, Hydro Québec et Buropro Citation, pour avoir rendu possible le succès de cette seconde édition malgré les circonstances exceptionnelles de 2020.

De retour en 2021
Mireille Noël n’a pas douté un instant de la pertinence de La RéCIcréation, même en période de pandémie. Au contraire, la seconde édition a dépassé toutes les attentes et met très bien la table pour une troisième édition dont les détails suivront dans les prochains mois. « Est-ce qu’on va élargir le territoire ou encore ajouter une nouvelle catégorie au concours? Ce n’est pas encore décidé, mais c’est certain que le concours va continuer d’évoluer », assure fièrement Mireille Noël.

image