28 mai 2020
Le ciné-parc ouvrira ses portes le 5 juin
Une saison qui s’annonce très prometteuse
Par: Vincent Guilbault
Kevin Patenaude prépare son ciné-parc pour l’arrivée des premiers cinéphiles le 5 juin. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Kevin Patenaude prépare son ciné-parc pour l’arrivée des premiers cinéphiles le 5 juin. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Le Ciné-Parc St-Hilaire ouvrira enfin ses portes et l’été s’annonce très profitable, pense Kevin Patenaude, copropriétaire de l’un des cinq ciné-parcs encore en opération au Québec.

Publicité
Activer le son

L’entreprise doit encore embaucher quelques travailleurs pour compléter l’équipe d’une trentaine d’employés avant de pouvoir accueillir les premiers clients le 5 juin, puis tous les soirs de l’été ensuite. « Et il n’y a pas grand-chose d’ouvert. On est une des seules activités à faire dans le coin », souligne M. Patenaude, qui peut recevoir environ 900 voitures par soir en temps normal.
Signe de la popularité de son installation, Kevin Patenaude dit avoir reçu une panoplie d’offres pour des réservations de son terrain en temps de pandémie, allant de la présentation de spectacles comme celui des 2Frères à une série de soirées corporatives en passant par une cérémonie religieuse! Mais le site sera d’abord réservé au cinéma. « La COVID va nous avoir fait perdre un mois, mais ça va peut-être nous avoir permis de trouver une nouvelle clientèle », estime M. Patenaude, qui souligne que les meilleurs mois pour la saison du ciné-parc sont juillet et août.

Programmation
Pour le 5 juin, M. Patenaude souligne qu’il est encore trop tôt pour prédire quels films seront projetés sur ses deux écrans géants. « Habituellement, on boucle quatre jours d’avance en attendant les recettes des fins de semaine […]. Normalement, nous avons des choix à faire, mais cet été, ce n’est pas le même problème; les nouveautés ne se bousculent pas. »
Le copropriétaire s’attend à projeter des nouveautés, mais peut-être aussi des films qui n’ont pas pu profiter de la pleine saison lors de leur sortie, comme Mafia inc., donne- t-il en exemple. Il pourrait diffuser des films sortis directement en vidéo sur demande, comme Les Trolls 2. Peut-être même que certains classiques du cinéma pourraient être projetés comme deuxième film.
Le choix des films représente donc un beau défi, tout comme la préparation du site et l’accueil des premières voitures. « Côté salubrité, nous faisons face à de gros changements, mais ça ne me fait pas peur; c’est surtout la programmation le défi, mais nous avons deux semaines pour y penser. »
M. Patenaude attend les consignes du gouvernement pour connaître les modalités d’ouverture, mais il estime que, si les voitures sont situées de sorte que les portières ouvertes ne se touchent pas, la distanciation sociale sera respectée.

image