6 avril 2018
Manoir Mont-Saint-Hilaire
Une résidence casse le bail et réclame un mois de loyer
Par: Denis Bélanger

Le Manoir Mont-Saint-Hilaire est situé sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier. Photo: François Larivière

Le Manoir Mont-Saint-Hilaire des Résidences Soleil perd une cause devant le tribunal de la Régie du logement contre une locataire à qui il réclamait un mois de loyer, même si c’est la résidence qui avait mis fin au bail. La décision a été rendue en mars par la juge administrative Brigitte Morin.

La locataire venait à peine d’aménager au Manoir lorsqu’elle a quitté les lieux le 28 juin 2016. Le bail couvrait la période du 1er mai au 30 avril et la résidence pour personne âgée ne réclamait ainsi qu’un mois d’avis de 1799,69 $.

L’état de santé de la locataire s’est détérioré au point où ses pertes cognitives nécessitaient des soins spécialisés. Selon la décision de la Régie, la dame a même fait une fugue. Le Manoir estimait qu’il ne pouvait plus rendre les services requis par l’état de santé de la locataire. Selon le témoignage d’une proche de la dame, la résidence a refusé de la réintégrer à cause des risques de récidive en dépit du fait que du soutien ait été offert par le CLSC pour permettre une transition. L’aide offerte refusée et la résiliation du bail par le Manoir ont amené la juge à rejeter la réclamation loyer. Le journal n’a pas été en mesure de parler aux responsables des Résidences Soleil.

image