13 avril 2017
Une promenade plus sécuritaire à la Falaise-de-Dieppe
Par: Denis Bélanger
Selon le directeur du Centre de la nature, Éric Malka, le poste d’accueil comprendra essentiellement des panneaux d’information, des toilettes ainsi qu’un tout petit local, qui sera invisible aux yeux des marcheurs.

Selon le directeur du Centre de la nature, Éric Malka, le poste d’accueil comprendra essentiellement des panneaux d’information, des toilettes ainsi qu’un tout petit local, qui sera invisible aux yeux des marcheurs.

En collaboration entre autres avec le Centre de la Nature, Mont-Saint-Hilaire aménagera un accès balisé et un poste d’accueil au parc de la Falaise-de-Dieppe.

«Cet accès illégal [vers la montagne] coûte cher économiquement, car il est entre autres très apique, fait remarquer le conseiller municipal Émile Grenon Gilbert. Nous allons baliser le sentier pour éviter l’empiètement, car on y retrouve des essences assez rares. Le Centre de la nature va essayer d’aller chercher des subventions pour cela. C’est un gros projet qui aurait dû se faire depuis longtemps.»

Ces travaux constituent une étape de plus dans l’orientation de la Réserve naturelle Gault d’officialiser un jour un deuxième accès à la montagne. «Il y a plus de 60 000 personnes qui passent par-là, c’est plus de 23% de la clientèle, commente le responsable des services et de la sécurité à la Réserve naturelle Gault, Martin Duval.  On parle ici d’un accès de proximité, c’est-à-dire surtout pour les gens d’ici et sans grande infrastructures comme un stationnement. Nous voulons solliciter l’aide du département des communications pour pouvoir demander aux citoyens ce qu’ils pensent du projet.»

Les élus de Mont-Sont-Hilaire ont d’ailleurs adopté un règlement d’emprunt de 805 000$ à cet effet le 3 avril. Le règlement d’emprunt comprend plusieurs autres travaux: l’aménagement d’un parcours actif le long de la piste cyclable, l’aménagement d’une place publique à la gare et la construction d’un bloc sanitaire au parc de la Gare.

 

image